Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Scandinavie] La Déesse et l'Explorateur
Sunna Smith



La Déesse et l'Explorateur


Jack Emerson - Sól
“Il y a des impossibles même pour les dieux”




Amanda était réveillée depuis l'aurore. Excitée comme jamais, elle observait les sommets scintiller aux premières lueurs de l'astre solaire. Il devait être ici, quelque part, ce fameux sanctuaire qui hantait ses nuits depuis tant d'années. Les recherches avaient été longues, souvent infructueuses mais enfin, un début de piste avait surgi après l'étude d'une énième archive il y a quelques semaines de cela, attestant de son existence. Après recoupement, une zone géographique avait enfin pu être isolée: une région montagneuse à quelques miles des cotes, à la frontière entre les Grandes Norvège et Suède, berceau de l'âge Viking.

L'objectif ? Le sanctuaire de la Déesse Nordique du Soleil, Sól. Déesse mineure par rapport aux autre dieux Nordiques Guerriers comme Thor ou Odin. Pourtant, si on en croyait les anciennes écritures, cette divinité était un cas particulier: une humaine qui avait été divinisé par les dieux. Une beauté si resplendissante que les dieux  jaloux avaient condamnée à guider l'astre solaire jusqu'à la fin des temps, le Ragnarok. Outre la valeur historique de la mise au jour d'un tel sanctuaire, sans aucun doute unique, les anciennes écritures parlaient également d'un artefact, d'une relique divine. Cela ne pouvait être qu'une légende, mais la légende était telle qu'elle suffisait à financer une expédition. Si elle portait ses fruits, le nom d'Amanda Delvin deviendrait immortel.

Mettant un terme à sa contemplation, elle jeta un coup d’œil en direction de la tente d'où s'échappait de légers ronflements. Il était encore très tôt, mais l'attente était insoutenable pour l'aventurière. Réajustant d'un geste sa longue chevelure blonde, elle pénétra à vive allure dans la tente.

« Debout Emerson ! Nous avons du travail ! C'est aujourd'hui que je... nous rentrons dans l'histoire ! » Cria-t-elle au dormeur emmitouflé dans son sac de couchage. « Il fait frais mais le temps s'annonce magnifique pour l'exploration. Allez, levez-vous. Je prépare le café. Je veux que nous ayons quitté le campement dans moins d'une heure. »

Le dormeur avait tout intérêt à s'exécuter. Après tout, si Amanda l'avait engagé sur recommandation, elle ne le payait pas pour faire la grasse matinée. Il n'y avait toutefois pas de raison de se plaindre. Malgré ses traits d'humour pas toujours opportuns, l'aventurier s'était révélé des plus efficace jusque-là, notamment en l'empêchant de tomber dans une crevasse la veille. Les chemins empruntés, escarpés à l'extrême, avaient déjà faillis à plusieurs reprises mettre fin à l'expédition, faute de membres pour la diriger.

Rallumant le feu, Amanda se chargea comme annoncé du café. Avec le thermostat en dessous de zéro régnant dans ces hauteurs, ce dernier mettrait de longues minutes à chauffer. L'aventurière aurait pu choisir l'été pour organiser son expédition, mais souhaitant partir le plus rapidement possible, elle devait souffrir des dernières gelées du printemps.

Se réchauffant en sirotant un mug de café, elle réexamina encore une fois la carte de la région alors que le célèbre Jack Emerson la rejoignait enfin. Lui laissant le loisir de s'abreuver de quelques gorgées de la boisson ébène, elle le prit à parti.  

« Emerson. Si mes informations sont exactes, le sanctuaire devrait se trouver au pied de cette montagne. » Affirma-t-elle en désignant le pic en question. « Nous devrions trouver des traces d'un ancien village près d'un lac, plus bas. Cela sera notre point de départ. Nous n'aurons plus qu'à remonter jusqu'à trouver l'entrée. »

Elle tendit les jumelles à l'aventurier, souhaitant bénéficier de son expérience sur les déplacements en montagne, domaine de compétence qui lui faisait encore aujourd'hui cruellement défaut.

« Le terrain vous semble praticable ? » Dit-elle en sirotant une nouvelle gorgée.




CSS par Gaelle

Sunna Smith
Sunna Smith
Membre de LOD

Profil
Perso
[Scandinavie] La Déesse et l'Explorateur 349540amandaseyfried

Pseudo : AngeNikolaï
Date d'inscription : 12/05/2019
Crédits : Nîniel's box
Messages : 74
Batarangs : 21
Age du joueur : 27 Aucun
http://legendsofdc.creationforum.net/t2603-sunna-smith-sol http://legendsofdc.creationforum.net/t2606-l-epopee-d-une-deesse#48639 http://legendsofdc.creationforum.net/t2607-les-rencontres-d-une-deesse#48640 http://legendsofdc.creationforum.net/t2608-arcs-narratif-de-sunna-smith
Mer 3 Juil - 14:25
Revenir en haut Aller en bas
Jack Emerson
La déesse et l’explorateur
Il n’a pas fallu longtemps pour que je revienne en Scandinavie. Encore moins, reprendre du service. J’avais l’impression que cela remontait à hier quand j’étais venu chercher cette épée de l’espace d’un ancien roi Viking, et que Floyd… Enfin, Deadshot s’était fait tuer. En réalité, la petite enflure avait feinté sa mort, mais je l’avais encore de travers. Mais en fait, j’étais surtout soulager de savoir qu’il était encore parmi les vivants. Alors, je pouvais lui en vouloir, mais je serais taire son secret. Néanmoins, revenir sur ces terres glacées, ne ravivait pas que de bons souvenirs. En tout cas, rassuré de l'état de ce sois disant tueur, j’avais retrouvé la pêche de réaliser ce que j’aimais le plus au monde faire, sans retenue. Le boulot pleuvait à foison, c’était agréable. Sauf que… Bon ok, me voir dormir si profondément, me vautrer sur mon sac de couchage ne donnait pas l’idée qu’effectivement, je débordais d’énergie, je le concevais. Mais il fallait me comprendre, la veille fut une journée riche en émotion forte. Que je vous explique, approchez-vous et laissez-moi vous conter cette histoire de plus incroyable… Encore !

Tout avait commencé avec l’arrivée de cette jeune femme Amanda. Une archéologue et exploratrice aussi, mais différente. Elle avait de beaux et longs cheveux d’or contrairement à moi. Elle désirait que je l’aide à localiser et rejoindre un ancien temple viking perdu. L’Histoire paraissait folle, car de un, aucun temple ne pouvait se trouvait dans cette zone, de deux, cette divinité n’en avait aucun de connu jusque là, et de trois, un temple viking ca n’existait pas. Les pillards du nord aimaient pratiquer leur culte en plein air, au lieu d’avoir un toit sur leur tête. Malgré cela, l’idée de découvrir un lieu pouvant se révéler unique était tentant. Et donc, après une ardue collaboration, nous partions vers l’endroit où devait se cacher ce fameux sanctuaire. Sauf que de devoir porter une bonne partie du matériel et sauver la belle plus d’une fois, sans doute trop excitée et presser par son expédition, ça tuait !

Alors, quand elle vint me réveiller de façon aussi brutale, je ne pouvais m’empêcher de râler comme un ado ne voulant se lever à treize heure quarante. Ce fut difficile donc se sortir de son sommeil, à croire que je n’avais au final dormi qu’une ou deux heures maximums et que les nuits étaient courtes dans ce pays. Toutefois je dus me faire violence pour m’extirper de mon sac de couchage, quittant ce cocon bien chaud pour affronter l’air fraiche, que dis-je, glaciale des Terres d’Odin. Enfilant vite des vêtements chauds, j’allais rejoindre ma partenaire qui semblait avoir déjà préparer un petit remontant.

"Merci pour le café." Déclarais-je avec un sourire difficile à cause du réveil.

Prenant place près d’elle, je fis face à l’immense montagne titanesque qui nous défiait de sa hauteur. Pendant qu’Amanda m’expliquait vite fait la situation, le café chaud glissa petit à petit, par gorgée, le long de ma gorge. Vue ce que nous aurions à affronter, il valait mieux profiter et faire durer ce petit plaisir. Avec un peu de chance, le parcours devrait nous aider à nous réchauffer. Amanda me passa alors sa paire de jumelle pour que je puisse évaluer le terrain. Nous étions arrivés alors que la nuit venait de tomber et donc, ce ne fut pas évident d’en juger avec peu de clarté. Là, nous pouvions mieux voir les découpes rocheuses et ceux qui s’y trouvait.

"Nous n’y arriverons pas à pieds. Il eut quelques éboulements et les anciens sentiers doivent être effacer. Il faudra avancer avec prudence. De plus, l’érosion a dut rendre le parcours glissant." Disais-je en rendant l’accessoires à la belle aventurière sur excitée.

Si le village était bien au pied de la montagne, alors nous n’aurions pas à nous risquer sur l’escalade de ces falaises. Néanmoins, nous n’étions pas à l’abri d’un éboulement ou nous exploser un membre. Il faudra donc rester sur nos gardes. Avalant une nouvelle gorgée, mon regard ne quitta pas un seul instant cette montagne. Un sanctuaire était réellement caché en dessous ? Depuis combien de temps se trouvait-il là ? Sa découverte en effet, serait une première, et la personne l’ayant faite, serait une célébrité. Amanda espérait en recevoir les honneurs, voir son nom écrit sur les magazines et articles, peut-être passer à la télé, devenir une source d’inspiration, voir sortir un livre sur le sujet. C’était d’ailleurs le rêve de nombreux archéologues, la renommée. Moi ? J’avais déjà une bonne liste de temples et tombeaux à mon actif. Et pourtant, je n’étais pas plus célèbre que cela. Enfin, c’était surtout être une célébrité dans l’ombre. On savait ce que j’avais fait, mais on préférait le taire. Ce n’était pas grave, mon métier ne consistait pas à me rendre célèbre aussi, ce que je recherchais, c’était la connaissance, la vérité et… Un peu de frisson.

"On doit au moins avoir la chance de retrouver ce village. Le lac qui tu parles est assez éloigner, les vestiges des habitations doivent être encore intact. Mais une fois près de ce mont, ça risque d’être chaud."


Codage par Libella sur Graphiorum

__________
Jack Emerson

   

   
Je ne suis pas un voleur, je sauve le patrimoine. Je suis le super héros de l'Histoire et des trésors antiques.   

©️ HANSKA.

Theme:
 
Jack Emerson
Jack Emerson
MODO ♔ CRAZY ADVENTURER

Profil
Perso
[Scandinavie] La Déesse et l'Explorateur Wsxp

Pseudo : Iskatras
Date d'inscription : 28/05/2017
Crédits : Avatar : Twizzle / Iskaras. Signature : Bazzart / Iskaras
Messages : 1238
Batarangs : 185
Age du joueur : 27
http://legendsofdc.creationforum.net/t994-jack-emerson-aventurier-a-ses-heures-perdues http://legendsofdc.creationforum.net/t1023-the-adventures-of-jack-emerson http://legendsofdc.creationforum.net/t1022-jack-emerson-contacts http://legendsofdc.creationforum.net/t1024-arcs-narratifs-de-jack-emerson
Jeu 4 Juil - 8:58
Revenir en haut Aller en bas
Sunna Smith



La Déesse et l'Explorateur


Jack Emerson - Sól
“Il y a des impossibles même pour les dieux”




L'explorateur ne semblait pas être du matin. La nuit avait pourtant été longue et il avait eu tout le loisir de se reposer. Amanda avait bien moins dormi et semblait déborder d'énergie. L'imminence d'une découverte majeure et la promesse d'une célébrité éternelle devait agir sur elle comme une drogue. Néanmoins, refiler le matériel à son employé de circonstance pour galoper devant devait également y être pour quelque-chose. Et encore, la jeune exploratrice ne cessait de se plaindre que l'expédition n'avançait pas assez vite à son goût.

Toutefois, soucieuse de savoir où elle allait mettre les pieds, elle se reposait sur l'expertise de l'explorateur. Ce dernier ne semblait pas très optimiste. Des éboulis allaient gêner leur progression, les obligeant à la prudence. Qu'importe, l'exploratrice aux cheveux d'or n'abandonnerait pas. Elle en avait vu d'autres et ce Emerson aussi.

« Il fallait s'y attendre. Si mes informations sont exactes ce sanctuaire daterait au moins de 1800 ans mais, selon certaines sources il pourrait dater de 2000, 3000, 5000 ans et il renfermerait... » Commença-t-elle avant de s'interrompre. « des peintures ou poteries à la valeur historique inestimable. »

Bien rattrapé. Il ne fallait pas que l'explorateur en sache trop sur le véritable objectif de cette expédition: un artefact divin. Si les légendes se vérifiaient, son possesseur pouvait défier la mort, devenir immortel. Si Amanda parvenait à mettre la main dessus, son nom deviendrait immortel mais, de façon littérale.

« J'espère que vous mesurer l'importance d'une telle découverte. Un temple datant de 5000 ans. Plus ancien encore que la Pyramide de Khéops, renfermant peut être la source d'information la plus ancienne sur cette région du monde. Ses découvreurs deviendront assurément des légendes. » Dit-elle pour noyer le poisson.

L'exploratrice s'emballait-elle ? Sans aucun doute. Dans ce monde remplit de héros, plus rien n'étonnait. Un homme d'acier invulnérable, une amazone, des justiciers masqués par dizaines, d'ici ou venant d'autres planètes. Pour beaucoup, les dieux étaient déjà sur Terre. A quoi bon s'intéresser à ceux qui ne relevaient que du mythe ? A ce sujet, Amanda avait un avis très tranché: tous ces guignols en costume étaient un aimant à catastrophes. Telle la poussée d'Archimède, leur présence bienfaitrice les voyaient opposer à une présence maléfique équivalente. Les mortels n'étaient ainsi condamnés qu'à être des dommages collatéraux au milieu de leurs champs de désolation.

« Bon, il est temps de lever le camp. Allons voir ces fameux vestiges. » Déclara-t-elle presque solennellement.

En moins d'une heure, le camp fut levé. Tout le matériel rejoignit les paquetages. Emerson se chargea une fois encore du plus lourd. L'objectif annoncé était que l'ancien village servirait de camp de base pour l'exploration. Ainsi le matériel ne bougerait plus de place. La petite troupe se mit en marche alors que le soleil dépassait enfin l'horizon, Amanda en tête. Faisant office d'éclaireur, elle détermina tout d'abord le chemin le plus court -  qui n'était pas forcément le plus praticable - avant de se raviser après une centaine de mètres à cause des plaintes de son explorateur porteur. Un sentier semblait se dégager, serpentant sur le flanc de la montagne. Cette option plus longue mais plus facile fut donc finalement retenue. Enfin, après 3 heures de marche, une pause fut décrétée. Le supposé village apparaissait si proche mais, en montagne tout apparaissait proche. S'asseyant sur un rocher, Amanda se laissa aller à quelques remarques:

« C'est une zone difficile d'accès. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi ce village a existé. L'Hiver, ils devaient être isolés de tout à cause des neiges. Le lac devait leur fournir le poisson et la chasse quelques viandes, mais pour le reste ? Ce n'est pas une terre propice à l'agriculture. » Affirma-t-elle en n'en arrachant une poignée. « Mes sources parlent d'une importance activité commerciale, mais cela n'a aucun sens. Il n'y a pas de métaux dans ces montagnes. Il faut aller beaucoup plus à l'Est. Commerçaient-ils simplement des peaux et du poisson ? Qu'en pensez-vous ?» Relâchant la terre en levant la tête, une idée traversa l'esprit de l'exploratrice. « A moins que... dans l'Antiquité, les lieux de culte étaient d'importantes zones d'échanges. Cela confirmerait l'existence de ce sanctuaire. Les offrandes étaient un marché très lucratif. » Ayant retrouvée son excitation et donc son énergie, Amanda reprit les devants au pas de course. « En avant Emerson ! L'histoire nous attends. »



CSS par Gaelle

Sunna Smith
Sunna Smith
Membre de LOD

Profil
Perso
[Scandinavie] La Déesse et l'Explorateur 349540amandaseyfried

Pseudo : AngeNikolaï
Date d'inscription : 12/05/2019
Crédits : Nîniel's box
Messages : 74
Batarangs : 21
Age du joueur : 27 Aucun
http://legendsofdc.creationforum.net/t2603-sunna-smith-sol http://legendsofdc.creationforum.net/t2606-l-epopee-d-une-deesse#48639 http://legendsofdc.creationforum.net/t2607-les-rencontres-d-une-deesse#48640 http://legendsofdc.creationforum.net/t2608-arcs-narratif-de-sunna-smith
Jeu 4 Juil - 23:13
Revenir en haut Aller en bas
Jack Emerson
La déesse et l’explorateur
D’ordinaire on me voyait être le voyageur sur vitaminé, qui bougeait dans tous les sens, excité comme s’il venait d’ingurgiter vingt kilos de sucre. Mais là, j’étais devenu comme le type sérieux, un poil sceptique, qui subissait plus qu’il n’avait pour habitude de diriger. Cette position ne me dérangeait pas plus que cela, juste que je n’en eus pas l’habitude. Et surtout, vue le comportement d’Amanda, je préférais ne pas trop l’aggraver. Cette dernière d’ailleurs, en profita pour augmenter l’âge potentiel du lieu de culte. Plus c’était vieux, mieux c’était. Cela intéressait d’avantage les gens et rapportait une meilleure renommée. Très franchement, vous seriez intéressé par quoi ? Entre une cuillère vielle de dix ans ou un sabre Byzantin de mille ans ? Pareil pour moi. Toutefois, j’eus appris que dans un groupe, il valait mieux que les comportements s’équilibrent, et aujourd’hui, de façon presque naturelle, ce fut moi qui devais jouer les mecs sérieux.

"Pour réussir à le mesurer, il faudrait déjà le découvrir pour cela. En ce moment, aucun texte ne s’accorde. Il est donc fort probable que plusieurs structures furent construite dessus, ou bien reconvertie."

Cela était monnaie courante, même pour aujourd’hui. Un bâtiment disparaissait, on le remplaçait par un nouveau avec ou sans la même fonction. Les temples… C’était un peu plus particulier. Jadis, le Sacré était sacré. Un lieu de culte ne devenait pas un fast-food, et les fast-foods existaient à l’antiquité et toc ! Non, un temple ou un sanctuaire gardait sa fonction sainte, mais c’était la déité qui changeait. Un nouveau propriétaire qui venait récupérer les lieux une fois l’ancien viré de chez lui. Après, les différentes dates concernant ce lieu, pouvait s’expliquer aussi par la découverte de voyageurs ou bien, par le biais de la vision romancer qu’on accordait à un endroit.

Bref, ces détails mentionnés, nous pouvions reprendre notre route. L’air ici demeurait glaciale. On avait beau marcher, seules les jambes se réchauffaient. Mais souvent, nous eûmes droit au souffle de Njord, qui ressemblait à des morsures à travers nos grosses couches de vêtements. Imaginait, les membres inférieurs bouillonnant, et ceux d’en haut luttant contre le froid. Mais transportant encore une bonne partie du paquetage, les dieux nordiques pouvaient me tester à leurs aises. Après tout, mon corps eut déjà supporter des climats extrêmes, remonter des parcours plus que dangereux, et résister aux attaques d’êtres du passé. Allez savoir, à la fin de ce voyage, nous tomberions peut-être sur un Ases qui me dira d’une voix grave "Emerson ! Vous êtes de la trempe des héros ! Bien mieux que tous ces chefs vikings ! Vous méritez votre place au Valhalla à picoler jusqu'à la fin des temps et gagner le titre suprême de Guerrier Viking ! Félicitation, et n'oubliez pas de souscrire à notre Edda à l'entrée et la photo souvenir."

Notre parcours nous mena aux pieds des géants de pierre endormis. Nous reposant sur ses rochers, il était impossible de ne pas penser à tous ces clans ayant franchis des monts, de ces dieux et monstres se cachant ici depuis des millénaires. Et dire que jadis, tout ceci ne fut considérer que comme fable, alors que maintenant, nous pouvions avoir la foi de croiser ces êtres prodigieux. L’archéologie avait évolué, s’approchant bien plus du fantasme cinématographique du héros, ou de l’héroïne pas de sexisme, affrontant des monstres et des momies tous les deux jours. Si nous retrouvions ce temple, quel trésor autre que ces poteries, nous attendait ? S’il était si unique que cela, il devait renfermer un secret bien plus lourd.

Amanda fit part de ses doutes, enfin, de son incompréhension du lieu. Sortant une gourde d’eau de mon sac, je l’écoutais s’esclaffait, tout en jouant une belle pièce, digne d’une tragédie grecque pour exprimer sa réflexion sur l’analyse de l’endroit. Damn ! Etais-je ainsi aussi ? Oui, je pouvais parler autant qu’elle, on me l’avait fait remarquer, mais m’animer ainsi… Il fallait dire également que quand je partais dans ce qu’on nommait mon « Délire », ce fut comme si j’étais en transe, ne me rendant plus trop compte de ce que je faisais, transporter dans un autre univers, une vision où telle la pythie, je décrivais ce que je voyais. Toutefois, il serait bon de rappeler quelques informations pouvant être utile pour nous deux.

"Très belle déduction. Toutefois, il ne faut pas oublier que les temples sont construits sur un lieu important, sacré. Les villes ou villages se construisaient autour après pour bénéficier des dons du dieu ou de la déesse. Cependant, chez les vikings, il n’y a pas de temple. Donc, s’ils en ont construit bien un, il fallait donc faire vivre les habitant venant dans les environs. Donc ce village importait plus qu’il ne vendait. Sans doute pour survivre, proposait des produits artisan eaux, ou des runes faites au sanctuaire. Il pouvait servir aussi de lieu de passage pour les caravanes et navires, imposant une sorte de douane pour toucher un quelque chose."

Ceci complétait la théorie d’Amanda, ce qui rendrait cette histoire beaucoup plus crédible. D’ordinaire également, les lieux d’habitations privilégiaient surtout l’accès à la mer. Surtout dans un pays montagneux, où les routes étaient bien plus difficiles à pratiquer, voire dangereux. Mais notre amie Amanda prit sans crainte un chemin qui me semblait choisit par le hasard, ce qui me fit lever les yeux au ciel. Rangeant mon contenant, je tentais de me faire entendre en levant la voix :

"Et si on suivait plutôt cette affaissement du terrain à côté ? On dirait un ancien fleuve asséché."

À quelques mètres de nous, serpentait un imposant chemin creuser dans la terre, recouverte pas l’herbe, mais prenant bien la forme d’un fleuve. Si un lac se trouvait ici, cet ancien bras aquatique devait l’alimenter. Après, l’étendue d’eau était encore remplie, ou alors ne trouverions-nous qu’une vallée morte, avec les restes d’un campement viking ?


Codage par Libella sur Graphiorum


__________
Jack Emerson

   

   
Je ne suis pas un voleur, je sauve le patrimoine. Je suis le super héros de l'Histoire et des trésors antiques.   

©️ HANSKA.

Theme:
 
Jack Emerson
Jack Emerson
MODO ♔ CRAZY ADVENTURER

Profil
Perso
[Scandinavie] La Déesse et l'Explorateur Wsxp

Pseudo : Iskatras
Date d'inscription : 28/05/2017
Crédits : Avatar : Twizzle / Iskaras. Signature : Bazzart / Iskaras
Messages : 1238
Batarangs : 185
Age du joueur : 27
http://legendsofdc.creationforum.net/t994-jack-emerson-aventurier-a-ses-heures-perdues http://legendsofdc.creationforum.net/t1023-the-adventures-of-jack-emerson http://legendsofdc.creationforum.net/t1022-jack-emerson-contacts http://legendsofdc.creationforum.net/t1024-arcs-narratifs-de-jack-emerson
Sam 6 Juil - 12:03
Revenir en haut Aller en bas
Sunna Smith



La Déesse et l'Explorateur


Jack Emerson - Sól
“Il y a des impossibles même pour les dieux”




L'explorateur Emerson semblait avoir des connaissances à revendre en plus de son aptitude à porter les bagages. Amanda accueillit l'avis avec un sourire de façade. Elle n'aimait pas beaucoup que l'on se montre aussi brillant qu'elle. Toutefois, si ce que disait Jack se vérifiait, il y aura de nombreux talismans à récupérer en complément de l'artefact. Certes, ils devraient en théorie rejoindre les musées du pays mais en pratique... Il faudrait bien rembourser les frais de l'expédition avant que des équipes entières d'archéologues ne débarquent. Amanda n'était pas mandatée par un philanthrope féru d'histoire et de légendes. Cette expédition était de sa propre initiative. Bien entendu, elle avait obtenu les autorisations auprès des autorités compétentes du pays, mais elle n'était censée ne retirer que la gloire de ses éventuelles découvertes. Mais dans les faits, l'exploratrice comptait bien tirer profit de cette expédition. Un profit bien plus important que la revente d'éventuelles antiquités.

Suivant les "précieux" conseils de son porteur, l'exploratrice s'engagea sur le lit du fleuve supposé. L'herbe parfois haute était traitresse et à plusieurs reprises, elle manqua de trébucher sur une proéminence rocheuse. La pente était plus douce, mais avec ces embuches dissimulées, l'entorse était à redouter. Pestant intérieurement contre Jack, elle se consola à l'idée que ce dernier éprouverait bien plus de difficultés avec le paquetage sur le dos. Néanmoins, lorsque son pied rencontra une énième pierre - douloureusement cette fois - elle ne manqua pas de réagir en le faisant rouler plus loin. Ainsi, son œil averti remarqua quelque-chose: la pierre continuait de rouler, prenant petit à petit de la vitesse. Cette dernière arriverait sans doute bien avant eux jusqu'au lac. Se retournant, Amanda observa les différents sommets et la neige qui s’y trouvait par endroit avant d'observer plus attentivement le chemin naturel. Le climat avait beaucoup fluctué durant les derniers milliers d'années, s'accélérant avec le réchauffement climatique. Néanmoins, il fallait se remettre dans le contexte de l'époque. Reprenant sa marche, pensive, elle se reperdit ainsi en conjectures:

« Ce cours d'eau devant être alimenté par une source aujourd’hui tarie. Il ne devait pas être bien gros. Toutefois, avec ce dénivelé, le débit devait être intense. Une simple pluie lui faisait prendre des proportions importantes, mais avec la fonte des neiges annuelle...» Amanda s'arrêta pour désigner de part et d'autre de petites proéminences pouvant faire penser aux extrémités de ce fameux fleuve. « J'imagine sans peine le fleuve monstrueux qu'il pouvait devenir. »

Intriguée comme jamais, elle accéléra le pas pour se dresser sur un petit renfort rocheux. Tirant ses jumelles de son sac, elle suivit le tracée du chemin. Ce dernier terminait dans une grande vallée près du pied de la montagne qu'ils devaient rejoindre. Une petite étendue d'eau s'y trouvait. Il devait s'agir du fameux lac évoqué dans les écrits. Remontant entre deux montagnes, l'exploratrice remarqua même l'ancien exutoire qui devait le relier à la côte. Fermant les yeux, elle tenta d'imaginer la géographie de l'époque.

« Le Printemps, les neiges fondaient et alimentaient le fleuve qui remplissait le lac. Les bateaux de la côte pouvaient remonter le courant pour atteindre le village et commercer. L’Été, l'exutoire se tarissait et le village ne pouvait plus compter que sur les caravanes terrestres. Les pluies d'Automne ravivaient le fleuve et le trafic commercial avant que l'Hiver ne l'isole complètement avec le gèle. » Rouvrant les yeux, Amanda se tourna vers Emerson. « Ces gens vivaient au rythme des saisons, dans un cycle parfait. » Reprenant les jumelles, elle partit de l'exutoire pour trouver l'emplacement de ce fameux village. « S'ils ont pris en compte la montée des eaux, le village devrait se trouveeeerrrr... ici ! » Déclara-t-elle fièrement en indiquant une zone au pied de la montagne ou la végétation n'avait pas totalement repris ses droits. « Nous y sommes presque Emerson. Plus que quelques heures de marche. Je pense que l'on pourra l'atteindre avant la nuit. » Dit-elle en repartant au pas de course, pleine d'optimisme.

Le groupe atteignit finalement la zone bien après que la nuit soit tombée. A cette époque de l'année, le soleil se couchait encore tôt. Ayant pour unique source de lumière la lune, la voute céleste et les faisceaux de leurs frontales, les derniers kilomètres semblèrent durer une éternité. Néanmoins, la source intarissable d'adrénaline de l'exploratrice lui permit de conserver assez de lucidité, malgré la fatigue. Consciente de l'effort fourni par son porteur, elle participa activement au dressage du campement. Une fois la tente dressée et le matériel déchargé, Amanda s'occupa du repas. Au menu: lentilles au lard à foison arrosé d'un petit whisky. L'heure était à la détente. Après tout, ils étaient sur le point d'atteindre leur objectif. Ainsi, allongé sur le flanc, observant le feu de camp, un verre de whisky en main, Amanda se laissa aller:

« Je tiens à vous féliciter Emerson. Nous avons presque atteint notre objectif. Nous sommes à la veille d'une découverte historique. Dire qu'il y a quelques milliers d'années, des gens se trouvaient ici, vivant, pêchant, commerçant, priant. Je serais d'avis de commencer par découvrir ce fameux sanctuaire. Nous aurons tout le temps de mettre au jour les vestiges de ce village. Quoique, cela sera sûrement le boulot des archéologues, qu'en pensez-vous ? »

Des fossiles, des pierres, du bois, des poteries, tout cela sous forme d'échantillons... Le temps avait dû faire son œuvre. Les débris n'étaient pas intéressants. Dans le sanctuaire en revanche, si ce dernier été resté relativement inviolé comme semblait évoquer les écrits, beaucoup de richesses seraient intactes.

Buvant une gorgée, l'exploratrice pointa son homologue avec son verre. « Vous étiez septique quant à l'existence de ce sanctuaire, Jack. L'êtes-vous toujours alors que nous sommes sur le point de le découvrir ? Les écrits ne mentaient pas et nous on bien conduit jusqu'ici. Le lac est là, le village aussi. D'ailleurs, connaissez-vous la légende de la Déesse Nordique dont nous recherchons le sanctuaire ?» Se redressant, Amanda commença à la conter alors que les ombres des flammes du feu de camp semblaient danser sur son visage. « Sól faisait partie des premiers hommes sur Midgard et naquit jumelle avec son frère, Máni. Ils étaient si beaux qu'ils furent nommés respectivement "Soleil", Sól et Máni, "Lune" par leur père. Si beau, que tout Midgard vint leur rendre visite. Néanmoins, nul ne pouvait se comparer aux astres créés par le divin. Ainsi, Odin en personne vint en Midgard pour punir ces mortels. Pour leur défiance, Odin les plaça respectivement en charge des deux astres dont-ils portaient le nom. Sól se retrouva condamnée à conduire le char solaire, poursuivit par un loup géant afin que jamais elle ne s'arrête. Son frère Máni écopa de la même tâche pour la Lune, lui même poursuivi par un loup. Devenus des Ases, ils devaient exécuter leur tâche avec zèle et cela jusqu'au Ragnarök. »

Achevant son conte, Amanda soupira profondément. Elle avait passé des heures à relire cette légende, à éplucher tous les écrits évoquant cette fameuse Ase. Les obstacles avaient été nombreux et le scepticisme avait été au rendez-vous. Mais à bien y réfléchir, l'exploratrice ne pouvait en vouloir à personne. Dans ce genre d'entreprise, plus que des certitudes, il fallait avoir la foi.

La gorge sèche, l'exploratrice vida son whisky et reprit: « Il s'agit d'une Déesse Mineure dans la mythologie Nordique Jack. J'en suis pleinement consciente. Seuls quelques rares écrits évoquent sa légende et l'emplacement supposé de son sanctuaire. Avec les anciens nordiques, il n'y en avait que pour Odin, Thor, Tyr. Que des Ases majoritairement guerriers. Les sources sont si pauvres concernant cette mythologie et encore, elles sont postérieurs aux Vikings et datent du XIIIe siècle pour la majorité. Seuls quelques pierres runiques, des objets funéraires et des pétroglyphes attestent de la vénération de ces Ases. Mais les premières croyances dans cette région se dirigeaient vers les éléments naturels et une Déesse Mère et cela il y a plus de 2000 ans. Mes sources sont des pétroglyphes datant de cette époque. Ainsi, Sól était peut être déjà vénérée, mais sous un autre nom. Responsable du Soleil. Responsable de la vie. Son culte prendrait tout son sens. Si les vikings n’érigeaient pas de sanctuaires, leurs ancêtres sans aucun doute à l'image des autres civilisations du monde à cette époque. »

Le raisonnement était logique. Néanmoins, pour prouver toutes ces paroles,  il faudrait mettre au jour ce sanctuaire. Ce dernier devait également avoir subi le passage du temps, s'était peut être adapté au fil des âges, une même divinité mais plusieurs noms, pour finalement vénérer la Déesse Sól. Si toutes les traces de cette évolution avaient été conservées, ce sanctuaire était peut être la clé pour comprendre le cheminement de la religion dans cette région du monde du Néolithique jusqu'aux fameux Vikings.

Décidément, le potentiel historique de ce lieu ne cesse de croitre. Songea l'exploratrice.





CSS par Gaelle

Sunna Smith
Sunna Smith
Membre de LOD

Profil
Perso
[Scandinavie] La Déesse et l'Explorateur 349540amandaseyfried

Pseudo : AngeNikolaï
Date d'inscription : 12/05/2019
Crédits : Nîniel's box
Messages : 74
Batarangs : 21
Age du joueur : 27 Aucun
http://legendsofdc.creationforum.net/t2603-sunna-smith-sol http://legendsofdc.creationforum.net/t2606-l-epopee-d-une-deesse#48639 http://legendsofdc.creationforum.net/t2607-les-rencontres-d-une-deesse#48640 http://legendsofdc.creationforum.net/t2608-arcs-narratif-de-sunna-smith
Jeu 18 Juil - 5:13
Revenir en haut Aller en bas
Jack Emerson
La déesse et l’explorateur
S ’il eut effectivement une trace de civilisation ici, la nature eu déjà récupéré ses droits il y a fort longtemps. La zone était pleinement sauvage. Aucune maison moderne, aucune route même, nous étions isolés dans un coin perdu où même le réseau était timide pour s’y aventurer. Tout ce qu’il fallait pour vivre pleinement une expédition au bout du monde, j’en avais l’habitude et c’était plaisant. Pendant que nous tentions alors de traverser ce terrain au combien escarper, je réfléchissais à comment nous exhumerons ce sanctuaire. Si oui ou non, il faudra creuser ou quelque chose dans le genre. Le fil de ma réflexion fut brièvement interrompu quand Amanda manqua de dévaler la pente à cause d’une pierre. J’eus juste à temps, malgré la lourde charge sur le dos, le réflexe de la rattraper. Toutefois, cela ne l’empêcha pas d’exercer sa colère sur le fautif de sa mésaventure.

Juste après, ma partenaire se lança dans un rapide examen du terrain. Et croyez-le ou non, mais pendant presque toute la journée, j’eus du mal à en placer une. Sérieux, je pense avoir rencontrer quelqu’un d’aussi bavard que moi. Et ce fut très frustrant. De toute façon, qu’allais-je bien pouvoir ajouter, si ce n’était que ma charge commençait à mettre mes nerfs à rudes épreuves. Sinon, pour ses déductions, je ne pouvais que me ranger à son avis, une déduction plus que logique qui, je pensais, serait facile à prouver. Et donc, il ne me fut permis que d’approuver ses arguments.

"Tous les anciens peuples s’installent près de l’eau. Comme les Grec, les égyptiens, les celtes et j’en passe."

Si l’eau ne fut pas détournée, l’endroit devait être idyllique pour y vivre. L’eau pour à la fois se ravitailler et se déplacer, les montagnes pour les matières premières, sans doute du gibier autour… Toutefois, j’eus quelques doutes sur la qualité de la terre, elle ne me paraissait pas bonne pour de l’agriculture. Mais bon. Poursuivons notre parcours, nous venions à installer notre nouveau campement. On croirait que les journées étaient courtes ici. Mais je n’étais pas contre le fait de me pauser un moment, boire un coup. De plus, Amanda voulu bien se salir un peu les mains préparant le repas. Festin dont je la remercier pour.

"Attendez que nous l’ayons découvert avant de me remercier Amanda. Pour le moment, nous n’avons rien, mais vous avez raison je pense, de garder espoir."

Que serais-je un bel hypocrite si je venais à briser ses rêves. Nous nous ressemblions sur ce point, motivé par une légende, un écrit, n’importe quoi, nous pouvions partir traverser les enfers même pour découvrir un temple ou une cité perdue. Combien de fois, des archéologues reconnues, tentèrent de briser mes rêves et mes projets ? À chaque fois, il fallut que je me batte, que je montre qu’ils eurent bien tort. Je ne désirais pas faire la même erreur ici. Ne voulant pas devenir comme ces gens, je cherchais à me montrer bien plus encourageant, même si des fois, elle pouvait taper sur le système. Déjà, la zone correspondait assez bien aux indications qu’elle avait, ceci fut un très bon point. Avec un peu de chance, nous parviendrons à découvrir le plus important.

Puis, cette dernière voulue me narrer la légende de la déesse Sol. Je la connaissais à peu près bien. Les grandes lignes et quelques détails, mais je laissais Amanda se petit plaisir. Elle narra avec une telle passion, que cette scène m’était au combien familière. Oui, je croyais me voir et m’écouter, sauf que là, je serais une femme. Donc, Whisky à la main, je ne la coupais pas une seule fois, la laissant conter cette légende qui l’animait tant, ainsi que sa déduction à la fin. Très franchement, tout ceci paraissait bien tenir la route. Amanda avait ce petit caractère qui pouvait la rendre agaçante certes, mais on ne pouvait le lui retirer cette grande intelligence qui vivait en elle. Non, je ne parlais pas de cette entité maléfique qu’on retrouvait dans Doctor Who, cette jeune femme avait de l’esprit, une très bonne culture et un sens de déduction incroyable. Ce qui pourrait rendre la suite de notre aventure, plus plaisante. Enfin, nous verrons bien ce que les dieux en décideront.

"Je suis bien d’accord avec vous. De plus, d’après l’analyse d’un mythologue français, Odin et son groupe auraient pris le pouvoir tardivement. Jadis, on disait que c’était Tyr le maître du monde. Il est peut-être fort possible qu’il existât une société bien plus ancienne que celle des vikings ayant vénéré Sol ou quel que soit son nom de l’époque, avant que le culte d’Odin et du Guerrier, n’envahissent les pays du nord. Mais ceci, n’est que de la déduction. On peut imaginer dans ce sens, que Sol eut bien plus d’importance à l’époque en effet, peut-être la déité principale d’un panthéon antique."

Je sentais là que je pouvais faire toute une belle, longue et possible déduction de tout ceci. Ça me brulait les lèvres, il fallait que j’étale mes déductions. Cependant, une force m’en empêcha, il s’agissait du peu d’humilité que je pouvais témoigner. Tout ceci était avant tout l’expédition d’Amanda. Ce fut ses recherches, son travail, je ne désirais pas la doublée et lui voler les honneurs. Elle comptait beaucoup sur cette expédition, hors de question de créer des problèmes. Posant ma bouteille à présent vide, je me levais doucement de mon siège improviser, allant faire craquer les os de mes épaules et bras.

"On ferait mieux d’aller nous coucher je pense. Plus tôt on se lèvera, plus vite on trouvera votre temple Amanda. Et que je sois sceptique ou non, soyez certaine que je vous soutiendrais jusqu’au bout de votre histoire. Car si jamais je venais à douter de l’existence d’un tel sanctuaire, déjà je serais un vrai pov’ type, mais je serais plus que ravis qu’on me prouve que j’ai tort. D’ailleurs, des lieux peu probable et incroyable, j’en ai quelques-uns à mon actif donc je ne peux que vous donnez du crédit. Sur ceux, bonne nuit Amanda, reposez-vous bien et à bientôt."


Codage par Libella sur Graphiorum


__________
Jack Emerson

   

   
Je ne suis pas un voleur, je sauve le patrimoine. Je suis le super héros de l'Histoire et des trésors antiques.   

©️ HANSKA.

Theme:
 
Jack Emerson
Jack Emerson
MODO ♔ CRAZY ADVENTURER

Profil
Perso
[Scandinavie] La Déesse et l'Explorateur Wsxp

Pseudo : Iskatras
Date d'inscription : 28/05/2017
Crédits : Avatar : Twizzle / Iskaras. Signature : Bazzart / Iskaras
Messages : 1238
Batarangs : 185
Age du joueur : 27
http://legendsofdc.creationforum.net/t994-jack-emerson-aventurier-a-ses-heures-perdues http://legendsofdc.creationforum.net/t1023-the-adventures-of-jack-emerson http://legendsofdc.creationforum.net/t1022-jack-emerson-contacts http://legendsofdc.creationforum.net/t1024-arcs-narratifs-de-jack-emerson
Jeu 25 Juil - 8:21
Revenir en haut Aller en bas
Sunna Smith



La Déesse et l'Explorateur


Jack Emerson - Sól
“Il y a des impossibles même pour les dieux”




Aussitôt couchée, aussitôt levée. Muée par l'excitation de la découverte imminente de ce fameux temple qui hantait ses pensées, l'exploratrice aux cheveux d'or avait émergée dès les premières lueurs de l'astre solaire. Ayant allumé le feu, elle avait rapidement quitté le camp. Armée d'une petite pelle et d'une lampe de poche, elle avait scruté les sols, encore et encore, creusant à l'instinct. Ignorant la fraicheur de l'aube, elle avait finalement trouvé son bonheur. Effectuant un aller-retour jusqu'au camp pour dégoter une pelle et une pioche, elle s'improvisa donc archéologue avec les restes de son cursus universitaire. Lentement mais sûrement, elle mit au jour un contour d'une structure droite. Une maison ? Une étable ? Les quelques restes de bois qu'elle déterra ne purent lui apporter la réponse. Après plus d'une heure d'arrachage d'herbe et de terrassement, elle extirpa ses premiers trésors: une sorte d'anse, un fragment métallique pouvant appartenir à une hache, une sorte de bracelet aux fils usés et distendus. Un bien maigre butin malgré les efforts fournis, mais pour Amanda, la preuve était faite: il y avait bien eu une activité humaine ici.

Ramenant ses trésors au campement, elle les déposa sur un morceau de tissu. Offerts au musée de la capitale, ils suffiraient sans doute à convaincre les historiens et archéologues d'organiser des fouilles plus complètes. Son nom serait assurément cité, tant pis pour les éventuels trésors découverts. Un village ne valait pas un Temple dont-elle se réservait l'exclusivité du premier pillage. Temple qui se trouvait là, tout près.

Assis sur une étoffe, emmitouflée dans une couverture, une tasse de café chaud à la main, Amanda attendit patiemment le réveil de son compagnon de voyage. Le regard fixé sur le flanc de la montagne, elle appréhenda, saisit par le doute des grands explorateurs avant une découverte majeure. Qu'allait-elle trouver dans le Temple ? Les théories sur la Déesse Sól allaient-elles être vérifiées ? Le précieux artefact s'y trouvait-il toujours ? Les légendes parlaient d'un objet divin capable de défier la mort. Atteindre l'immortalité. Le voulait-elle vraiment ? Parmi ces "héros", "dieux" et "extraterrestres" qui évoluaient librement sur Terre, combien disposaient de cette faculté ? Ces derniers possédaient des pouvoirs fabuleux défiant l’imagination. Une simple mortelle pouvait-elle s'élever à leur niveau ? Non, même immortelle, elle demeurerait limité par sa condition humaine. La solution ? Trouver d'autres artefacts qui pourraient la doter elle aussi de facultés extraordinaires. Et pour cela, elle aurait l'éternité.

Un sourire inquiétant sur le visage, elle sursauta lorsqu'elle remarqua la présence d'Emerson.

« Ouf !  Vous m'avez fait peur Jack. Le café est servi. J'ai pu déterrer ces quelques trucs pendant que vous ronfliez, nous sommes au bon endroit. Mais laissons le reste aux éventuels archéologues, c'est le sanctuaire qui nous intéresse. Nous partons dès que vous êtes prêt à l'assaut de cette montagne. » Déclara-t-elle un peu âprement en se levant pour aller elle-même préparer son paquetage.

Prenant le pas sur l'excitation, la volonté dirigeait désormais l'exploratrice. Une volonté de fer. Pioche, piolets, pelle, corde et même quelques explosifs, la blonde n'avait pas lésiné sur les moyens. Elle mènerait comme à son habitude l'expédition mais laisserait aux soins de l'explorateur d'indiquer le chemin. Ce dernier lui avait déjà sauvé la mise à plusieurs reprises. Le temps avait visiblement fait son œuvre,mais à l’échelle géologique 5000 ans ne représentait rien. Le chemin jusqu'au sanctuaire devait être, même si difficile, au moins praticable.

Son sac sur le dos, elle mena la marche avant les premières difficultés puis céda sa place à l'aventurier, profitant de chaque petit arrêt pour s'armer de ses jumelles. Un renfoncement dans une paroi, une gravure, le moindre indice pouvait s'avérer important. Les minutes passèrent, puis les heures. Rebrousser chemin depuis les vestiges du village puis repartir. Un va-et-vient frustrant qui ne fit en apparence que renforcer la volonté de l'exploratrice. Le Sanctuaire était là, tout près.

Rebroussant une énième fois chemin, Amanda proposa une halte au campement pour faire le point et réfléchir. Cette fois-ci, elle ne put dissimuler sa frustration. La stratégie était sans doute mauvaise. La forêt près des montagnes était dense et s'y engager comme cela à l'aveugle était inutile.

« Nous tournons en rond. Partons du lac. » Proposa-t-elle finalement « Il est possible que des processions soient parties du lac pour remonter vers les montagnes. »

S'approchant du lac, contemplative, l'exploratrice aux cheveux d'or tenta d'imaginer une éventuelle procession. L'astre solaire grimpant lentement dans le ciel le faisait miroiter de mille feux, comme si l'imposante masse d'eau s'était embrassée. Longeant le plan d'eau d'un pas mesuré, elle remonta progressivement vers les vestiges du village. Arrivée à ce qu'elle imaginait en être le centre, elle s'arrêta. Pensive, elle observa tout autour d'elle à plusieurs reprises. Un sourire plus tard, elle bifurqua en direction d'une partie extrêmement escarpée de la montagne que la lisière de la forêt n'atteignait pas.  

« La Déesse m'a chuchotée à l'oreille que c'est par ici. » Dit-elle avec un sourire taquin à l'attention de l'explorateur.

Néanmoins, pour ne pas le laisser dans l'ignorance trop longtemps, elle lui lança un petit objet qu'elle dissimulait dans l'une de ses mains: une boussole. La réponse put ainsi lui être révélée. Derrière eux, le lac à l'Est et à l'opposé, la direction qu'empruntait Amanda: l'Ouest. Le cycle solaire.

Prenant les devants, muée par une vigueur et une volonté retrouvée, elle pressa le pas, encore et encore au fur et à mesure qu'elle s'approchait des parois rocheuses. A une dizaine de mètres, elle jeta son sac et s'élança à toute jambe pour se plaquer contre le premier contrefort. Y apposant son oreille en fermant les yeux, elle sourit. Demeurant dans une totale communion avec le minéral, elle n'interrompit son exercice que quand Emerson se manifesta. Ce dernier avait prit un peu de retard, surtout avec le second sac à transporter.

« Désolé. » Concéda-t-elle avant de récupérer son sac et d'y farfouiller.

Elle s'arma ainsi d'une petite sphère et de son téléphone portable. S'approchant de la paroi rocheuse, elle la lança de toute ses forces en l'air. Suivant sa trajectoire, elle la récupéra et consulta son téléphone. Une technologie conçue à la base pour faire des selfies à 360° pouvait avoir bien d'autres utilités. Tendant son portable à l'explorateur, elle voulut avoir son avis sur la série de clichés prise par la sphère.

« Vous voyez quelque-chose ? Une entrée ? Un renfoncement ? Si la terre a puis bouger, l'érosion n'a pu être que minime. Il est là, tout près, je le sais. »




CSS par Gaelle

Sunna Smith
Sunna Smith
Membre de LOD

Profil
Perso
[Scandinavie] La Déesse et l'Explorateur 349540amandaseyfried

Pseudo : AngeNikolaï
Date d'inscription : 12/05/2019
Crédits : Nîniel's box
Messages : 74
Batarangs : 21
Age du joueur : 27 Aucun
http://legendsofdc.creationforum.net/t2603-sunna-smith-sol http://legendsofdc.creationforum.net/t2606-l-epopee-d-une-deesse#48639 http://legendsofdc.creationforum.net/t2607-les-rencontres-d-une-deesse#48640 http://legendsofdc.creationforum.net/t2608-arcs-narratif-de-sunna-smith
Sam 14 Sep - 16:49
Revenir en haut Aller en bas
Jack Emerson
La déesse et l’explorateur
A peine fus-je sortie de mon sommeil, que déjà nous étions repartie pour l’exploration. Amanda n’avait visiblement pas chômé, ayant ramenée quelques objets fort intéressants. Cette femme avait le don de surprendre, son enthousiasme n’était plus à prouver, surtout après avoir passer une nuit à déterrer des fragments du passé. Et à peine examinais-je ce bout de tésson que limite de suite, nous étions déjà habillés pour la suite de notre exploration. Et bien entendu, je fus celui qui devait quasiment tout porter sur le dos, jouant une fois de plus de mulet.

Autant dire que cela devenait rapidement éprouvant. Amanda semblait renfermée en elle, une impatience grandissante, pousser à faire de nombreux allés et retours entre le relief montagneux, et ce qui ressemblait aux vestiges du village. Et plus le temps passait, plus le comportement de la jeune femme devenait irascible, s’exaspérant que nous ne trouvions déjà pas encore ce sanctuaire, lieu au combien important pour elle, la poussant à ignorer toutes autres trouvailles archéologiques. Et donc, je venais à me poser la question « Que venait-elle cherchée en réalité ? » Sans doute que la gloire de trouver un ancien lieu de culte païen rapportait pas mal de prestige, mais je sentais que sa quête se portait sur autre chose.

Après avoir tenté d’escalader le flanc de la montagne, Amanda sortie un appareil pour prendre des captures plus haut afin de les étudier. Reprenant mon souffle, mes muscles me tirant après toute cette charge sur les épaules, je me concentrais sur les prises de la machine. Au moins, les images furent nettes, facilitant l’étude. Examinant ainsi le moindre pixel, je cherchais un indice nous permettant de localiser ce mystérieux temple. Là, pointant du doigt sur son écran, je dessinais le contour de ce que j’apercevais et dons j’étais plus que convaincu de ce que j’allais avancer.

"Regardez ! Ces pierres sont anormalement avancées par rapport à celle du dessus, et le surface est un peu plus aplatit. Vous aviez donc un ancien chemin non naturel à cet endroit qui semble grimpé."

M’écartant légèrement de la paroi, je tentais d’apercevoir le sommet. D’ici, on ne voyait que de la pierre se perdant dans un ciel brumeux, ne laissant apercevoir ce fameux passage qui semblait promettre de combler les attentes de notre amie. Si j’en jugeais sur le lancer d’Amanda et ce qu’elle avait capturer, le chemin ne devait être qu’à quelques mètres au-dessus de notre tête. Avec le temps et l’érosion, le tracé à dut pratiquement disparaitre, et trouver le début de ce dernier au pied de la montagne devait être compliqué. Je n’y voyais donc qu’une seule solution pour palier à ce problème.

"Bon ! Il va falloir se muscler un peu les bras. Sérieusement je m’y attendais."

Posant mon plus gros sac au sol, je fis glisser plusieurs fermetures éclairs pour sortir, corde, harnais, étriers, grappin, piolet… Bref, vous l’aurez sans doute compris. Et sortir tout cet équipement et songer ce que nous allions faire, me remplissait d’une joie bien enfantine. Je me mis mes gangs, et accrochais la corde au grappin en premier avec une aisance trahissant des années d’expériences.

"J’espère que vous n’avez pas le vertige." Disais-je sur le ton taquin.

Avant le lancer, j’enfilais avant tout le harnais, le faisant glisser au-dessus de mes épaules et le long de mon torse, avant d’enclencher les cliquetis, me liant ainsi. Puis, faisant signe à Amanda de reculer un peu, la corde mariée au grappin tournoya sur elle-même, avant d’être lancer le plus haut possible. Rapidement, je comptais quelques secondes, calculant le temp entre l’ascension du grappin métallique, et la distance théoriquement établit du chemin se trouvant en-haut. Puis, un son résonna dans toute la vallée et la corde se détendit. L’attrapant, je tirais jusqu’à ce qu’elle soit parfaitement stabilisée, avant de la faire passer dans une des encoches de mon harnais et mon étrier. Je vins ensuite en aide à Amanda, car se revêtir de ce genre de tenue n’était pas toujours évident.

"Vous me suivez, et vous faites ce que je dis ok ? On ne devrait pas mettre trop de temps pour y arriver. Allons-y !." Imitation de Doctor Who.

Ajoutant des crampons à nos chaussures ou bottes, l’ascension semblait déjà plus facile. Avec le piolet, je gravissais la paroi, appuyant sur mes bras pour montrer et installant de temps en temps, un petit crochet afin de stabiliser la corde au cas-ou elle viendrait à céder et que le grappin tombait. Pour le moment, tout semblait se passée à merveille. Le métal contre la roche résonnait tout autour de nous, on sentait l’air fraiche de la Scandinavie, nous mordiller les joues, mais nos membres brûlaient comme dans une forge. Au moins, je tractais moins d’affaires sur les épaules, laissant le superflu plus bas, et tirant non seulement Amanda (elle n’était pas trop lourde) mais aussi le reste de nos affaires. Arrivant à mi-chemin, j’osais me retourner pour crier à mon accompagnatrice :

"Eh ! Regardez-moi un peu tout ça ! La vue n’est pas mal."

Derrière nous, s’étendait toute la vallée. Protégée par une chaîne de montagne, les nuages formaient un dôme recouvrant ce monde coupé du notre, ayant en son cœur, le lac mort, et là où devait se tenir le village. J’imaginais qu’à l’époque, l’endroit devait être encore plus incroyable. Grouillant de vie, une forêt plus dense, plus verte, un long serpent d’eau traversant tout le paysage, et une faune encore sauvage grouillant un peu partout. Pour ériger un lieu de culte, il fallait avouer que les Vikings avaient visé le bon endroit. Si le temple était ici, alors il devait dominer toute la vallée, comme le palais d’un dieu qui veillait sur son territoire et rappelait à chacun de ses serviteurs, qu’il les observait. Et en parlant de sanctuaire :

Reprenant l’ascension, mon bras finissait par rencontrer le vide, pour se poser finalement sur quelque chose d’assez plat, permettant ainsi à ce que je tirasse ma carcasse d’un coup pour me reposer sur le rebord. Essouffler, je fus bien heureux de pouvoir reprendre mon souffle, mais ce que je vis me le coupe de nouveau.

"Amanda… Je crois que vous allez aimer ce que l’on vient de trouver."

Il y avait effectivement un vieux chemin abandonné depuis des siècles, servant à présent de plateforme pour se reposer. Mais le plus incroyable, fut de voir, dans la paroi devant, une porte ! Une porte visiblement en bois, devant faire au moins entre trois ou cinq mètres de haut, condamnant l’entrée d’une grotte et dont la surface fut décorée d’une représentation mythologique. Comment une telle chose a pu échapper à l’œil de l’homme moderne ?


Codage par Libella sur Graphiorum


__________
Jack Emerson

   

   
Je ne suis pas un voleur, je sauve le patrimoine. Je suis le super héros de l'Histoire et des trésors antiques.   

©️ HANSKA.

Theme:
 
Jack Emerson
Jack Emerson
MODO ♔ CRAZY ADVENTURER

Profil
Perso
[Scandinavie] La Déesse et l'Explorateur Wsxp

Pseudo : Iskatras
Date d'inscription : 28/05/2017
Crédits : Avatar : Twizzle / Iskaras. Signature : Bazzart / Iskaras
Messages : 1238
Batarangs : 185
Age du joueur : 27
http://legendsofdc.creationforum.net/t994-jack-emerson-aventurier-a-ses-heures-perdues http://legendsofdc.creationforum.net/t1023-the-adventures-of-jack-emerson http://legendsofdc.creationforum.net/t1022-jack-emerson-contacts http://legendsofdc.creationforum.net/t1024-arcs-narratifs-de-jack-emerson
Mer 18 Sep - 14:54
Revenir en haut Aller en bas
Sunna Smith



La Déesse et l'Explorateur


Jack Emerson - Sól
“Il y a des impossibles même pour les dieux”




Amanda ne regretta pas de demander l'avis de l'aventurier qui s'avéra être des plus dégourdis. L'expérience acquise lors de ses nombreux voyages l'avait sans aucun doute doté d'un œil averti et expert. Ce n'était pas le cas de l'exploratrice aux cheveux d'or qui elle, débutait tout juste ses propres aventures. Il y avait bien eu quelques expéditions mais ces dernières s'étaient avérées infructueuses. Informations erronées, faux parchemins, passage de pillards, mauvais matériel à cause d'un financement au rabais. C'était en faisait des erreurs qu'elle s'était faite ses premières armes. Néanmoins, une erreur la poursuivait encore aujourd'hui: son obsession pour la gloire, la gloire éternelle.

Amanda reprit le téléphone pour observer plus attentivement la zone détourée par Jack. La géologie n'était pas son domaine de prédilection. Elle devrait se fier à son exploraporteur. Ce dernier cherchait visiblement un accès. Après de longues minutes d'observations, il prit finalement sa décision. Décision qui laissa la Blonde coi quelques instants. Non, ce n'était pas une plaisanterie à la vue des cordes et harnais qu'il sortait du sac. Il faudrait donc grimper jusqu'à cette plateforme rocheuse. Le chemin le plus direct. Soit.

« Le vertige ? Jamais essayé.  » Répondit-elle tout en observant le petit manège expert d'Emerson. Ce dernier semblait en terrain connu et s'en amusait. A contrecœur, c'est donc lui qui mènerait la troupe pour l'épreuve à venir. Néanmoins, ce n'était pas une raison pour prendre la grosse tête. Cette obéissance ne serait que passagère et purement intéressée. « Si vous le dites. » Dit la Blonde avec un haussement de sourcil prononcé tout en fixant la paroi du regard,  remontant progressivement. Se laissant habiller pour l'évènement, elle songea que les sangles ne mettaient pas ses formes en valeur. Suivant donc le maitre, elle repéra ses prises et tenta de l'imiter.

Au bout de longues minutes, Amanda sembla devenir une véritable experte dans le planté du piolet. En réalité, les membres en feu, elle s'imaginait le planter dans le crâne de l'explorateur. Ils n'avaient visiblement pas la même notion du temps. La situation n'étant toutefois pas insupportable, la Blonde se garda de se plaindre. Après tout, il l'aidait bien en la tirant un peu. A mi-parcours, il l'invita même à profiter du paysage. N'osant relâcher ses prises, elle se contenta d'un léger mouvement latéral de la tête. La vallée et l'air frais « Sans aucun doute. » Le vertige ? L'exploratrice aux cheveux d'or ? Comme justement précisé précédemment, elle n'avait jamais expérimenté la chose. Comment ? En se gardant toujours du moindre regard en bas à chacune de ses ascensions.

Reprenant l'escalade, les bras brûlants et les jambes fatiguées, elle fut vite soulagée de voir Jack s'immobiliser pour s'arrêter. Il avait atteint le sommet. Enfin. Ravivée par l'idée d'atteindre le sanctuaire, elle s'employa à gravir les derniers mètres, accélérant en entendant les mots de l'aventurier. Toutefois, surestimant ses forces, une de ses mains manqua une prise. « Au lieu de me faire saliver, aidez-moi à monter ! » Lâcha-t-elle un peu âprement.

Une fois hissée sur la plateforme, l'exploratrice tomba à genou face à l'immense porte la dominant. Essoufflée, un large sourire se dessina sur son visage. Il était là, juste là, devant-elle. Était-ce seulement possible ? Avait-elle enfin atteint son objectif ? Cela paraissait trop beau. Beaucoup trop beau. Comment une telle porte avait pu échapper si longtemps à la vue humaine ? Etait-ce la brume qui semblait envelopper l’endroit ? Le bois ne semblait pas avoir vieilli. Et cette rune sur la porte semblait familière à l’exploratrice.

Son visage s’illumina soudainement  et des dizaines d’informations se bousculèrent dans sa tête, fruits de longs mois de recherches. « Un instant Jack. » Dit-elle avec conviction. Fouillant dans son sac à dos hissé sur la plateforme, elle en extirpa un calepin de note qu’elle feuilleta très rapidement pour retrouver les pages qui l’intéressait. «  Cette rune. C’est Sōwilō. Elle est la seizième rune du Futhark.  Mais en vieux Norrois, elle se prononce aussi...  » Amanda s'arrêta un instant en laissant tomber son carnet. «  Sól... Nous l'avons trouvé Jack. C'est le sanctuaire que nous cherchions. Le sanctuaire de Sól. Tout concorde. En avant Jack, c'est notre récompense. »

Se levant, elle tenta de pousser l'une des imposantes portes, en vain. Même avec le renfort de l'explorateur et plus d'une heure d'efforts rien n'y fit, la porte demeura close. Même un coup de piolet ne sembla pas entamer le bois, plus dur que la pierre. «  Non... pas ça... pas maintenant. Tout ce chemin pour se retrouver plantés là... » Lâcha avec détresse l'exploratrice aux cheveux d'or. Cruel ascenseur émotionnel, elle ressentait de la colère, de la frustration et une profonde tristesse. «  Non...non...non » Répéta-t-elle encore et encore en frappant le bois avec son poing de plus en plus violemment jusqu'à se faire retenir par son compagnon de voyage. S’effondrant par terre, elle pleurnicha quelques instants, lorgnant sur les explosifs dépassant de son sac. Oserait-elle franchir le pas ? Devenir une vulgaire pillarde sans respect pour le patrimoine historique ? Cela suffirait-il seulement face à cette porte qui semblait comme indestructible. Non, elle ne pouvait s'y résoudre. S'essuyant le visage, repoussant les éventuelles tentatives de réconfort de l'explorateur, elle s'isola un peu, se replongeant dans ses notes tout en y adjoignant d'autres documents. La plateforme se transforma ainsi en bureau de recherche. Lisant,  griffonnant, rayant, raturant, imperméable au temps qui s'écoulait, elle s'accrocha à l'infime espoir de trouver la solution.

Le soleil était au plus haut dans le ciel, annonciateur du déjeuner lorsqu’Amanda fit enfin une pause. Partageant une conserve avec l'explorateur, elle lui fit part de la stérilité de ses nouvelles recherches tout comme de ses dernières hypothèses. « La porte n'a aucune serrure. Le bois semble surnaturellement encore neuf. Je doute que les charnières soient grippées. Peut être le sanctuaire a-t-il été verrouillé de l'intérieur par ses derniers fidèles qui ont choisi de le garder pour l'éternité. Ils devaient vraiment être fanatiques, qu'en pensez-vous ? Ceci explique peut être ce..... » L'exploratrice repensa à un détail. « la.... » Lâchant son déjeuner, elle farfouilla dans le bazar sans non qu'était devenue la plateforme pour en extirper un livre. Feuilletant les pages, elle alla faire face à la porte. Se mettant à genoux à moins d'un mètre d'elle, elle se mit à lire.
« Sól er skýja skjöldr, ok skínandi röðull, ok ísa aldrtregi, rota siklingr. Sól er landa ljóme; lúti ek helgum dóme. *»  Achevant sa prière en posant les mains au sol, elle entendit un bruit sourd, une sorte de mécanisme. Se redressant, elle vit la lourde porte s'ouvrir lentement. Sidérée, elle fut secouée par des spasmes qui se muèrent en un rire aux éclats. Incapable de contenir sa joie, elle se jeta sur l'explorateur et l’étreignit en l'embrassant sur la joue. « Enfin Jack...Enfin... Finissons de déjeuner. Nous irons explorer le sanctuaire ensuite. » Dit-elle une fois calmée et surtout soulagée.

* Sól est le bouclier des nuages, rayon lumineux et destructeur de glace. Sól est la lumière du monde; je m’incline face au jugement divin *



CSS par Gaelle

Sunna Smith
Sunna Smith
Membre de LOD

Profil
Perso
[Scandinavie] La Déesse et l'Explorateur 349540amandaseyfried

Pseudo : AngeNikolaï
Date d'inscription : 12/05/2019
Crédits : Nîniel's box
Messages : 74
Batarangs : 21
Age du joueur : 27 Aucun
http://legendsofdc.creationforum.net/t2603-sunna-smith-sol http://legendsofdc.creationforum.net/t2606-l-epopee-d-une-deesse#48639 http://legendsofdc.creationforum.net/t2607-les-rencontres-d-une-deesse#48640 http://legendsofdc.creationforum.net/t2608-arcs-narratif-de-sunna-smith
Mer 9 Oct - 7:23
Revenir en haut Aller en bas
Jack Emerson
La déesse et l’explorateur
Il n’y avait pas de mot pour décrire ce que nous avions sous nos yeux. Ok, j’avais déjà découvert de nombreux temples et tombeaux oubliés par le passé, mais en trouver un nouveau, m’emplissait toujours d’émotion. Cependant, je pouvais être certain que quelle que soit la joie que j’eusse éprouvée, elle ne pouvait égaler celle d’Amanda. La jeune femme en était folle. Toute fière, elle salivait devant sa découverte. La porte était immense, donnant une sensation de vertige quand on levait la tête pour regarder son sommet et voir le pic blanc au-dessus, touchant les nuages de cotons. Quelles prouesses allions-nous découvrir à l’intérieur ? À quoi pouvait-bien ressembler ce sanctuaire ? Un géant vivait-il dans cette montagne pour qu’on en fasse une entrée aussi titanesque ?

Le vent qui soufflait contre les rochers du mont, donnait un sentiment de puissance enfermer dans ce palais antique. On aurait dit que la montagne respirait, que le géant mentionné dormait en son cœur et que tenté d’ouvrir le temple, provoquerait la pire des colères divines. On se sentait si petit tout à coup. Mais qu’à cela ne tienne, Amanda défia le repos millénaire du lieu, allant tenter à bout de bras d’ouvrir la porte. J’en levais les yeux au ciel. Intérieurement, je me disais « Ce n’était pas comme ça qu’on devait s’y prendre, ça ne marchait jamais ainsi. » Mais je tentais tout de même de lui porter une assistance des plus inutiles.

La chercheuse avait reconnu la rune de la déesse du Soleil, je trouvais cela étrange car j’eus pour mémoire, que Sol n’avait pas de réel adorateur contrairement aux dieux de la guerre et de la richesse. Elle avait donc raison, nous avions devant nous, une des plus incroyables découvertes.

Ceci de côté, nous prenions une « pause ». Amanda gardant avidement ses précieux documents, étudia ce qu’elle avait. Quant à moi, mangeant un sandwich que j’avais emballer, je fis un rapide tour dans le coin. Souvent, pour entrer dans un temple perdu, il existait un mécanisme extérieur. Un levier, un puzzle, des symboles à jouer avec… Mais rien. Mise à part cette impénétrable porte, le relief demeura naturel. Aucune écorchure sur la pierre, pas le moindre levier de bois ou de corde, rien. Toutefois, notre amie trouva la solution.

Maggie ou Gandalf en serait heureux de voir ça. Une porte s’ouvrant par magie, lors d’une incantation ou une sorte de mot de passe. Les deux volets s’écartèrent donc l’un de l’autre dans un boucan digne du plus terrible des orages. Le sol sous nos pieds vint à trembler comme si Hannibal et son armée d’éléphant de Guerre nous passait devant. Mais le plus incroyable, fut ce souffle violent, mais fétide qu’on nous cracha au visage. Cet air enfermer et se mélangeant avec ce qui se trouvait à l’intérieur, criait à sa liberté, me poussant à tousser un bon coup.

"Pas mal." Soufflais-je.

Toutefois Amanda sembla changée de motivation, désireuse de retarder l’exploration. Là, ce fut à mon tour de me montrer quelque peu perplexe et presser de l’aventure.

"Vous voulez manger maintenant ? A présent que c’est ouvert, j’aurais cru que vous vous seriez jetée la première dedans."

Mais soit, place au repas. Il ne dura pas, car à présent, la curiosité nous possédait tous les deux. Et donc, sans tarder nous commencions cette fameuse exploration. Le soleil du jour semblait malheureusement peiné à entrer. Depuis si longtemps interdit en ce lieu, il hésitait à s’incruster, avançant petit à petit. Là, je sortais une lampe torche et commençai à découvrir petit à petit les lieux.

Après tout ce qu’on m’avait dit, j’eus l’imagination de voir un temple fait de pierre empiler, de colonnes et de statues monstrueuses. Comme sur l’île mythique Hoy, je m’attendais donc à voir une crypte artificielle, une voute, un tas de corps abandonnés, des inscriptions, pourquoi pas un cristal géant également, quelque chose dans le même ton. Mais non, aucun cadavre viking ne montait la garde ici. Et l’architecture demeurait très naturelle. Pas de colonnes, ni de clef de voutes ou de doublures pour les murs, nous étions bien à l’intérieur d’une grotte qui se privait un maximum des artifices humains.

"On dirait qu’ils ont gardé la grotte telle qu’elle. Les aménagements restent simplistes."

Peut-être étais-je bien désenchanté de ne pas me retrouver dans des ruines comme je les aimais. Mais la valeur de la découverte resta intacte. Et que dire plus loin, quant à quelques mètres seulement, nos pieds s’arrêtèrent au début d’une immense gueule dont la gorge se perdait dans les ténèbres ? Un gouffre bien entendu, qui semblait coupé la cavité en deux. Là, je m’amusais donc à éclairer de l’autre côté pour découvrir ce qui nous attendait en face.

"Regardez ! On dirait qu’il y a un passage-là. Et d’autres runes, avec une représentation dessus. Ce serait lié à la même déesse vous croyez ?"


Codage par Libella sur Graphiorum


__________
Jack Emerson

   

   
Je ne suis pas un voleur, je sauve le patrimoine. Je suis le super héros de l'Histoire et des trésors antiques.   

©️ HANSKA.

Theme:
 
Jack Emerson
Jack Emerson
MODO ♔ CRAZY ADVENTURER

Profil
Perso
[Scandinavie] La Déesse et l'Explorateur Wsxp

Pseudo : Iskatras
Date d'inscription : 28/05/2017
Crédits : Avatar : Twizzle / Iskaras. Signature : Bazzart / Iskaras
Messages : 1238
Batarangs : 185
Age du joueur : 27
http://legendsofdc.creationforum.net/t994-jack-emerson-aventurier-a-ses-heures-perdues http://legendsofdc.creationforum.net/t1023-the-adventures-of-jack-emerson http://legendsofdc.creationforum.net/t1022-jack-emerson-contacts http://legendsofdc.creationforum.net/t1024-arcs-narratifs-de-jack-emerson
Jeu 10 Oct - 15:52
Revenir en haut Aller en bas
Sunna Smith



La Déesse et l'Explorateur


Jack Emerson - Sól
“Il y a des impossibles même pour les dieux”




Pas mal ? Découvrir et ouvrir l'accès à l'une des plus grandes découvertes depuis des siècles. Amanda ne voulait pas forcément se jeter des fleurs, elle était tout simplement ravie et soulagée. Tant d'efforts, de recherches, mais quel résultat. De plus, d'autres se chargeraient de lui cirer les pompes et la couvriraient de gloire. Il suffisait d'être patient. La patience, ne pas se précipiter. Un revirement de caractère mué par une analyse très simple de la situation une fois l'excitation retombée. Ce n'était pas la première expédition de l'exploratrice. Elle avait déjà fait des erreurs et ne comptait pas les reproduire.

« Manger oui. Vous avez grignoté un sandwich mais moi, j'ai faim et nous ne savons pas combien de temps nous allons passer à l'intérieur. Le plus dur est fait, l'entrée nous est ouverte. Il faut que je sois en pleine possession de mes moyens. » Dit-elle avec un sourire déterminé. Curieuse, impatiente, elle l'était toujours, mais pas au point de tout risquer en s'engageant tête baissée dans la grotte. Vidant sa portion, elle poursuivit sa réflexion: « De plus j'aimerais vérifier que cette dernière ne se referme pas tout seul. Nous avons pu l'ouvrir de l'extérieur, rien ne prouve que nous puissions le faire de l'intérieur. Aérer un peu ne sera pas de refus également l'odeur est insoutenable. Quant à se jeter la première dans l'exploration. Je ne vous ai pas embauché pour porter les bagages. On m'a vanté vos talents d'explorateur, votre propension à faire face au danger et je compte bien vous voir à l’œuvre. » Conclue-t-elle avec un sourire de défi.  

Le repas achevé, le matériel nécessaire embarqué, Amanda s’élança à la suite de Jack dans la grotte. Elle nota que la lumière du soleil peinait à se frayer un chemin, néanmoins  ses rayons avançaient lentement. Avec l'angle, ils finiraient probablement par inonder la grotte, mais l'heure n'était pas encore venue. Cette dernière ne payait d'ailleurs pas de mine. Des parois naturelles à peine taillées, un sol toutefois lissé.

« Simplistes ? N'oubliez pas que ce sanctuaire est sans aucun doute antérieur aux vikings. Ils n’édifiaient pas de temples ou de sanctuaires, ce qui n'était sans doute pas le cas de leurs ancêtres. Après tout, nous avons bien retrouvé un char solaire en bronze au Danemark daté de -1400. Imaginez qu'il représente celui de Sól. Qui sait quand son culte a débuté et combien de temps il a perduré. »

S'intéressant à des marques sur le sol, elle releva la tête et s'avança à la hauteur de l'explorateur. Ce dernier semblait avoir trouvé un obstacle et quel obstacle. Un gouffre sans fond. Une limite naturelle paraissant infranchissable. Pourtant derrière, des gravures semblaient se dessiner à la lueur de la lampe torche.

« D'aussi loin, difficile à distinguer. On dirait des gravures dans la roche. Des pétroglyphes. Bon sang... la datation de la grotte s'en trouve encore davantage repoussée. Les pétroglyphes étaient utilisés à l'Age du Bronze en Scandinavie par les tribus pour délimiter leurs territoires. On a aussi découverts des gravures rupestres plus au Sud d'ici, à Tanum, datant de cette époque. Certaines représentaient des soleils et un homme grand qui portait une main sur l'un des disques. Odin divinisant Sól et lui confiant la tâche de guider l'Astre ? Ce n'est qu'une conjecture mais qui sait ? Bon, sinon, vous voyez un moyen de traverser ? »

Laissant le loisir à l'explorateur d'analyser les possibilités, Amanda se risqua à retenter son précédent coup. S'abaissant, elle fronça les sourcils en éclairant le sol. « La pierre est enfoncée à ses deux endroits. » Remarqua-t-elle avant de placer ses genoux dedans. Ces derniers étaient trop petits pour en épouser parfaitement la forme, mais une certaine correspondance se dégageait. « Je crois que je suis la première depuis très longtemps à m'être agenouillée ici. » Promenant sa lampe torche sur les alentours, elle nota la présence d'autres de ces enfoncements parfaitement parallèles. « Les fidèles étaient ici et les maitres du culte probablement de l'autre côté du gouffre. Empruntaient-ils une entrée différente ? »

Se relevant, elle se mit instinctivement à inspecter les parois. Qui sait quels mécanismes pouvaient s'y dissimuler après la grande porte.






CSS par Gaelle

Sunna Smith
Sunna Smith
Membre de LOD

Profil
Perso
[Scandinavie] La Déesse et l'Explorateur 349540amandaseyfried

Pseudo : AngeNikolaï
Date d'inscription : 12/05/2019
Crédits : Nîniel's box
Messages : 74
Batarangs : 21
Age du joueur : 27 Aucun
http://legendsofdc.creationforum.net/t2603-sunna-smith-sol http://legendsofdc.creationforum.net/t2606-l-epopee-d-une-deesse#48639 http://legendsofdc.creationforum.net/t2607-les-rencontres-d-une-deesse#48640 http://legendsofdc.creationforum.net/t2608-arcs-narratif-de-sunna-smith
Mar 15 Oct - 15:09
Revenir en haut Aller en bas
Jack Emerson
La déesse et l’explorateur
Il fallait avoué qu’Amanda avait plus que mauvais caractère. Sans doute la joie de la découverte et le prestige qui en découlerait, mais elle pouvait être grisante parfois. En tout cas, elle était dans on élément et même, me piqua mon rôle de conteur d’histoire. C’était-elle qui présenta le lieu, chaque détail fut raconté, expliquant son utilité, ses origines etc. Bref, les rôles furent pour une fois inversés, et j’ignorais ce que je devais y penser. Enfin bon, il valait mieux avancer un peu dans cette histoire de toute façon. Et nous étions face à un véritable casse-tête. Enfin une fois de plus ! On trouvera bien une solution pour traverser le gouffre, il en existait toujours un.

Pour ce problème, je revoyais toutes les solutions que je connaissais. M’approchant de cette bouche enténébrée, je ne trouvais aucune corniche, rien pour l’escalader et trouver un passage de l’autre côté. Les bords du précipice furent parfaitement lisses. Donc, nous ne pouvions pas accrocher de corde pour passer. Et de plus, je ne découvris aucun reste de pont. Précieux indice qui démontrait bien qu’il existait toujours un moyen de traverser, utilisé par nos anciens. Restait toujours à découvrir le quel. Pendant qu’Amanda tâtonnait les murs de granite, moi je retournais voir l’emplacement de prière.

Ma lampe éclairait à travers la couche de poussière, les deux emplacements. Et effectivement, les creux correspondaient aux genoux. Et pourquoi pas jouer le jeu ? Une leçon bien apprise durant mes voyages, toujours respectés la coutume locale pour obtenir des faveurs. Y posant donc mes genoux dans les emplacements, je mimais une prière. Mes yeux furent dirigés vers la paroi en-face, mais rien. Aucun signe particulier. Alors, je tentais de me prosterner. Mes mains touchèrent donc le sol tapissait de gravats et de poussière et c’est là que j’eus senti quelque chose. Le sol qui paraissait plat, était devant nous irrégulier. On aurait dit que quelque chose de moulée se cachait sous la saleté. Sentant donc la bonne piste, je me hâtais pour faire un peu de ménage, brassant donc la terre, la poussière devant moi avec une bonne fougue.

"Venez voir !" Criais-je à l’attention de ma compagne de voyage.

En quelques secondes, trois dalles décorées apparurent sous nos yeux. Balayant avec nos lumières cette nouvelle découverte, nous devinions leur représentation. Trois runes différentes. La première ressemblait à un i en majuscule. La seconde à un H avec la barre légèrement incliné, et la dernière à un éclair un peu comme celui du super-héros Shazam. Un large sourire illumina mon visage, car non seulement on était probablement sur une bonne piste, mais surtout, je reconnaissais le système qui se trouvait devant nous.

"Le premier symbole doit être « Isa » la glace, l’immobilité. Le second « Hagalaz », l’obstacle, la destruction. Et la dernière rune… « Swelu », le soleil… La vie."

Il y avait plusieurs sens à donner à ces symboles millénaires, mais un seul devait servir ici. Destruction, glace, soleil… Un mécanisme complexe qui nous proposait bien de trouver le trésor de son sanctuaire, mais nous menaçant avec un couteau bien tranchant. C’est alors que rapidement, je comprenais ce qu’il fallait faire. Réadoptant ma position de prière, je posais mes mains sur la dernière dalle, celle du soleil. Autant vous dire que j’avais un peu la frousse. Car si je me trompais, quel fléau pouvait donc nous tomber dessus ? Quel piège effroyable, les vikings nous avaient-ils laissés pour protéger leurs biens ? Pendant quelques secondes, rien ne se produisait, laissant place au doute. Mais cela ne dura pas.

La grotte qui jusqu’à présent, était aussi silencieuse qu’une tombe, semblait pour de bons se réveillait. Un bruit sourd raisonna entre ces parois humides, ressemblant au troupeau d’animaux dans le film Jumanji. Tout le sanctuaire se mit à vibrer, puis à trembler. La grotte allait-elle nous tomber dessus ? J’en perdis l’équilibre, me disant que j’avais mal jouer, que je n’étais pas au final, en forme aujourd’hui. Fort heureusement, notre dernière heure n’avait pas sonné. Loin d’un échec, c’était tout le contraire. Dans un rugissement de roc, crachotant une bonne toux de poussière, le gouffre fit sortir de ses plus noires ténèbres, une structure. Une longue langue de pierre le coupant en deux, soutenue par quatre géants pétrifiés qui aidèrent à la remontée. Leurs énormes têtes dépassant, furent couronnées d’un imposant casque au sommet pointu, et masquées par une visière menaçante, surveillant tous ceux venant emprunter le pont qu’ils apportaient.

Là, je devais avouer être impressionner. Jouant avec ma lampe, j’examinais ces gardiens éternels, qui ne semblèrent finalement pas gêner par notre présence, ni la lumière non naturelle.

"Ce ne sont pas des trolls, déjà ça. Mais je crois que ce sont des Einherjar. Les guerriers morts au combat, servant le dieu Odin, se préparant pour le Ragnarok. Ici, ils doivent servir de gardien pour le temple. Détail intéressant, car il démontre bien que soit Odin ou ses adorateurs, avaient un lien avec ce temple et a protectrice."

Je me remémorais bien la légende de la déesse Sol, comment Odin l’avait « chassé » dans le ciel pour être à jamais coursée par un loup. Alors, est-ce que ces géants étaient là pour enfermer la déesse ou au contraire, la protégée ? Mon esprit imagina tout un tas de scénarios farfelus. Tonton Jack était de retour, même s’il n’était jamais parti. Mais j’absorbais il fallait croire l’entrain d’Amanda. Bien plus excité qu’avant, je me retournais vers cette dernière, tout sourire pour lui dire :

"Les dames d’abords."


Codage par Libella sur Graphiorum


__________
Jack Emerson

   

   
Je ne suis pas un voleur, je sauve le patrimoine. Je suis le super héros de l'Histoire et des trésors antiques.   

©️ HANSKA.

Theme:
 
Jack Emerson
Jack Emerson
MODO ♔ CRAZY ADVENTURER

Profil
Perso
[Scandinavie] La Déesse et l'Explorateur Wsxp

Pseudo : Iskatras
Date d'inscription : 28/05/2017
Crédits : Avatar : Twizzle / Iskaras. Signature : Bazzart / Iskaras
Messages : 1238
Batarangs : 185
Age du joueur : 27
http://legendsofdc.creationforum.net/t994-jack-emerson-aventurier-a-ses-heures-perdues http://legendsofdc.creationforum.net/t1023-the-adventures-of-jack-emerson http://legendsofdc.creationforum.net/t1022-jack-emerson-contacts http://legendsofdc.creationforum.net/t1024-arcs-narratifs-de-jack-emerson
Jeu 17 Oct - 9:02
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Profil
Perso
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: