Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
I Only Need You When You Don't Need Me [with Harley]
Joker
Le Joker n’était pas content. Depuis qu’il avait encore sauvé les fesses de Harley, cette dernière l’avait délaissé. Sous prétexte de vouloir faire son nom, elle avait quitté son trône de reine de Gotham, et donc forcement le côté du roi. Ce dernier n’appréciait pas ça. Cela faisait trop longtemps depuis qu’elle était venue ramper à ses pieds, étant la bonne fille qu’elle devrait être. L’homme avait envoyé plusieurs fois certains de ses hommes de main, mais à chaque fois ces idiots revenaient bredouillants. Cela commençait à sérieusement taper sur les nerfs du clown de Gotham. Ainsi, il avait considéré deux options. La première aurait été de tout simplement kidnapper Harley et au passage recréer une partie de la nuit magique de sa création, ressortant les électrochocs. Elle l’aurait bien mérité… Mais cela voudrait sacrifier certains de ses hommes et même si certes, cela ne dérangeait pas le chef de gang de faire cela de temps en temps, il fallait qu’il maintienne son image de chef. Il fallait bien que les criminels aient envie de le rejoindre. L’autre problème, qui même s’il était moins rationnel avait eu plus d’influence sur sa décision, était que cela voudrait dire qu’il avait perdu son temps. Oui, si le Joker faisait en quelque sorte un reboot sur son Harley, il aurait attendu pour rien son retour. Non, il fallait que cette période d’attente ait servi à quelque chose, il fallait que tout serve. C’était un raisonnement qui aidait souvent le chef de gang à remarquer des opportunités qu’il aurait pu rater.

La seconde option, celle qu’il avait donc choisie, était d’encore manipuler Harley, lui donner envie de revenir d’elle-même. Certes, cela demandait plus de travail –et encore de patience…– que la première option, mais c’était aussi plus… excitant. En effet, le joker allait devoir faire fort. Le charme habituel n’allait sans doute pas être suffisant, il faillait sortir le grand jeu. Heureusement, le clown était prêt. Cela allait être si amusant ! Pour bien commencer cette manipulation, il était nécessaire de créer un effet de surprise. Ainsi, son jouet préféré sera déstabilisé. Elle ne s’y attendrait pas et cela donnerait au un Joker un grand avantage, lui permettant de prendre rapidement le contrôle de la situation. Ainsi, il aura plus de chances que tout aille parfaitement comme il le veut.  Le chef de gang décida de créer cet effet de surprise très facilement : mettre Harley dans une situation dont elle avait fini par avoir l’habitude –devoir supporter ses hommes de main qui essayaient de la faire revenir– et profiter du moment où elle exprimera son agacement par rapport à ce désagrément récurent pour faire ainsi son entrée. Cela créera un choc, donc la surprise dont le joker avait besoin.  

C’était donc suite à ce raisonnement que le Joker s’était retrouvé à rester dans les ténèbres pendant que des criminels parlaient à sa reine dans une ruelle sombre. Il se contenta d’observer silencieusement la situation, un sourire aux lèvres alors qu’il détalait son jouet adoré. Toujours aussi magnifique et toujours le même tempérament qu’il connaissait à la perfection. Ainsi, comme prévu, elle dit de nouveau à ses hommes d’aller voir ailleurs si elle était, déclarant qu’elle ne comptait pas revenir. Parfait. Le chef de gang choisit exactement ce moment pour sortir de l’obscurité. Sur son visage, on pouvait lire de la tristesse, mélangé à un cœur brisé encore sous le choc de ce qu’il venait d’entendre.

« Harley adorée… Tu… Tu ne veux plus me voir… ? » Demanda-t-il d’une faible voix
Joker
Joker
Membre de LOD

Profil
Perso
I Only Need You When You Don't Need Me [with Harley] Tumblr_phmzfeeJNb1u4kyhyo1_400

Pseudo : Ty'
Date d'inscription : 25/08/2019
Crédits : Moi
Messages : 61
Batarangs : 8
Age du joueur : 90
http://legendsofdc.creationforum.net/t2630-joker-what-doesn-t-kill-you-simply-makes-you-stranger http://legendsofdc.creationforum.net/t2633-joker-s-playtime#48983 http://legendsofdc.creationforum.net/t2632-joker-s-toy-chest#48981 http://legendsofdc.creationforum.net/t2634-arcs-narratifs-du-joker#48984
Ven 30 Aoû - 1:54
Revenir en haut Aller en bas
Harleen Quinzel
I only need you when you don't need me.
Harley Quinn & Joker

« 'Cause it's got my head running 24/7 I don't know if I can figure it out. It's all messed up, only one thing I know for sure, We're so full of Sugar, honey, ice, and tea »
Minding her own business, Harley c'était retrouvé à éclater la mâchoire d'un homme qui semblait avoir la langue bien pendue et... qui proférait à son encontre des propos plutôt déplacer. Sans parler de la main qui s'était baladé, c'est qu'il se prenait pour un caïd, n'ayant peur de la jolie batte de base-ball qui fut autrement blanche immaculée. Il y avait donc à présent quelques goûtes de sang en plus sur sa fidèle amie, arme favorite du moment à défaut d'être la première. C'est qu'elle savait bien se protéger la donzelle et n'avait aucun mal ni scrupule à utiliser la méthode forte, voir radicale. S'il s'en sortait avec une fracture de la mâchoire, d'autres s'étaient retrouvés avec des trous dans la peau et l'impossibilité pour eux de vivre. Elle faisait quelques casses, de préférence seules, mais elle évitait tout ce qui était trafic, ce n'était pas trop son truc avec bien trop de chose à contrôler et le risque d'attirer un peu trop l'attention de la bat fam' sur elle... mais aussi celle du Joker.

Il la voulait de nouveau à ses côtés, elle le savait vu le nombre de ses hommes de main qu'il avait déjà envoyé pour tenter de négocier son retour, mais elle appréciait le fait qu'eux n'utilisaient pas la force. C'est que l'harlequin n'était pas... folle au point de tuer des hommes du Joker ou de les abîmer au risque de mettre le chef en rogne et peut-être même une sorte de guerre entre eux. Elle tenait un minimum à la vie et connaissant le roi des criminels de Gotham, il ne fallait pas trop jouer avec le feu au risque de se retrouver littéralement au cœur des flammes. Aujourd'hui n'y coupait pas, juste après avoir régler ses comptes, voilà que trois hommes s'approche d'elle pour lui demander une énième fois de les suivre afin de pouvoir retrouver son chez elle au près du patron. Posant son arme sur son épaule, sa main de libre vient se place au creux de sa taille sur le t-shirt noir et rouge qu'elle semble beaucoup apprécier, ainsi que son jean arborant les même couleurs mais juste à l'inverse.

« Pas la peine de vous fatiguer les gars... je vous ai déjà dit que je rentre pas avec vous ! Oust, allez au bout de la rue et voyez si j'y suis pas déjà ! »

Puis elle tourne les talons, s'en allant en sautillant tout gaiement comme ci rien ne s'était passé... mais pourtant, ses plans allaient encore être chamboulé. Son cœur se serre, s'arrête même alors qu'elle reconnaît une voix bien trop familière. Il était là. Il était venue ! Elle passe de l'excitation de l'entendre à nouveau et le savoir près d'elle à la peur car... il y avait bien peu de chance qu'il reparte sans elle s'il s'était déplacé lui-même. Ses mots, elle se retourne pour voir le clou du spectacle, c'est qu'il était vraiment bon acteur son mister J...Elle râle intérieurement sur elle pour avoir pensé ça... « son »... Il est clair que l'on à vu mieux en guise d'émancipation. Elle ne doit pas retomber dans le panneau alors qu'elle rêve déjà de lui faire revêtir son sourire si effrayant pour les autres.

« Je.... Elle semblait déjà perdre ses moyens et ce fut une faille qu'elle n'aurait du lui montrer. J'ai encore besoin de temps Mister J... vous comprenez ? J'arrive tout juste à faire mon nom, à m'en sortir. »

Sa batte de base-ball pointe vers le sol alors que jusqu'ici elle fut sur son épaule, signe qu'elle ne comptait pas partir tout de suite. Elle sentait que ça lui faisait du bien, de le voir son clown super sexy ! Mais elle ne devait pas non plus retomber dans les travers qui avait fait de leur relation si étrange, l'impression qu'elle soit finalement une esclave pour lui, se pointer lorsqu'il voulait qu'elle soit à ses côtés aller dans sa chambre lorsqu'il ne voulait plus la voir... elle voulait plus de liberté et être plus indépendante !
(c) DΛNDELION
Harleen Quinzel
Harleen Quinzel
Membre de LOD

Profil
Perso
I Only Need You When You Don't Need Me [with Harley] QovLCytT_o

Pseudo : Jo
Date d'inscription : 08/02/2019
Crédits : TWIZZLE; Tumblr
Messages : 88
Batarangs : 11
Age du joueur : 31 Aucun
http://legendsofdc.creationforum.net/t2539-harley-quinn-gooooood-morniiiiiiing-gotham#46960 http://legendsofdc.creationforum.net/t2542-harley-s-adventures http://legendsofdc.creationforum.net/t2541-i-m-not-crazy-you-aaaaaaare-harley-s-relationships#46981 http://legendsofdc.creationforum.net/t2540-arc-narratif-de-harleen-quinzel#46976
Mar 10 Sep - 20:45
Revenir en haut Aller en bas
Joker
Le Joker avait décidé qu’il était tant que Harley revienne à ses côtés, d’où sa présence des cette ruelle. Le jeu de lui envoyer des hommes de mains pour essayer de la convaincre de revenir et elle qui les envoyait balader n’était plus drôle. L’homme en avait eu sa dose, il voulait que son jouet revienne. Il ne comptait pas revenir d’ici les mains vides. Ah ça non… Le chef de gang commença donc la comédie. L’air si triste, voir même détruit émotionnellement, il demanda de confirmer que non, elle voulait en effet plus le voir. Le criminel voulait voir si elle sera capable de lui dire en face, ou si elle faisait la dure seulement quand le grand méchant loup avait le dos tourné. Il serait peut-être impressionné si elle lui disait clairement qu’elle ne voulait plus être à ses côtés… Mais cela lui vaudrait quand même une bonne correction, ne pouvant pas laisser passer quelque chose comme ça. Pour l’instant, Harley n’avait pas encore parlé. Elle avait l’air déchirée, comme si elle lutait contre elle-même. Le Joker dut retenir un sourire amusé à cette pensée. Il continua à l’observer alors qu’elle baissa sa batte, signe qu’elle n’allait pas prendre tout de suite la fuite. Bien. La femme tenta de commencer à parler, mais elle sembla à avoir du mal à cacher toutes ses émotions. Harley dit au criminel avoir besoin de plus de temps pour faire son nom. Toujours la même excuse. Il commençait à en avoir sa claque de cette excuse… Le prenait-elle pour un idiot ? C’est ce que le Joker en avait l’impression. Il du donc luter pour garder son calme. À la place de sortir de ses gonds d’un seul coup comme il aimerait le faire, il continua à avoir l’air tout triste.
 
« Tu dis toujours ça Harley chérie… Je te donne, et donne, encore et encore, du temps… Mais il te faut toujours plus de temps ! En attendant, moi, je suis seul… Pendant que tu t’amuses toute seule, moi j’attends ton retour. Comptes-tu revenir un jour ? Car tu dis vouloir faire ton nom… Mais tu l’as déjà fait avec moi ! Tu es la reine de Gotham, n’est-ce pas assez ? Qu’est-ce que tu pourrais vouloir de plus que ça ? »
 
Le chef de gang planta son regard dans le sien, voulant avoir un vrai impact sur elle. Après un soupire, comme s’il décidait de tenter le tout pour le tout, il s’approcha doucement d’elle et prit sa main dans les siennes.
 
« S’il te plait mon ange, revient à la maison avec moi. »
Joker
Joker
Membre de LOD

Profil
Perso
I Only Need You When You Don't Need Me [with Harley] Tumblr_phmzfeeJNb1u4kyhyo1_400

Pseudo : Ty'
Date d'inscription : 25/08/2019
Crédits : Moi
Messages : 61
Batarangs : 8
Age du joueur : 90
http://legendsofdc.creationforum.net/t2630-joker-what-doesn-t-kill-you-simply-makes-you-stranger http://legendsofdc.creationforum.net/t2633-joker-s-playtime#48983 http://legendsofdc.creationforum.net/t2632-joker-s-toy-chest#48981 http://legendsofdc.creationforum.net/t2634-arcs-narratifs-du-joker#48984
Ven 13 Sep - 21:02
Revenir en haut Aller en bas
Harleen Quinzel
I only need you when you don't need me.
Harley Quinn & Joker

« 'Cause it's got my head running 24/7 I don't know if I can figure it out. It's all messed up, only one thing I know for sure, We're so full of Sugar, honey, ice, and tea »
Cette fois-ci, tout était différent. Si elle n'avait aucun souci avec remettre les sbires du Joker en place et faire passer le message qu'elle ne reviendrait pas encore... ou même de façon définitive elle eut comme un arrêt cardiaque en reconnaissant la voix de celui qui fut son compagnon du crime pendant un long moment. Merde... Prête à partir, la voilà qui flanche déjà une première fois et au lieu de continuer son chemin, l'arlequin s'arrête net. Se faisant face, mais avec tout de même une certaine distance, elle fait l'erreur de parler et de lui indiquer avec sa batte qu'elle n'allait pas repartir tout de suite. Elle était grillée non . Si Catwoman pouvait passer à ce moment-là afin de lui botter les fesses, ce serait génial, mais malheureusement pas de chat à l’horizon, juste un clown...triste.

Il l'amadoue, joue sur la corde sensible et elle se sent dégoulinée sous son flot de paroles, voulant lui courir dans les bras en laissant même son arme derrière elle pour profiter à nouveau de la promiscuité de leurs corps et... être à nouveau SA Harley. Mais elle se reprend, se mordant la lèvre alors qu'un débat intérieur se passe afin de savoir si elle lui disait oui ou si elle refusait. C'est qu'elle avait un bon compte en banque, une planque plutôt sympa, même s'il n'y a pas de piscine comme chez lui... Elle tentait aussi de trouver les mots justes, ne voulant pas le vexer ou le blesser... car oui, cette saloperie d'amour s'était accroché à son cœur dès le premier jour où elle posa ses yeux sur celui qui fut, à l'époque, son patient.

« Mister J... »

Elle n'eut le temps de dire autre chose que le contact de sa peau l'électrisa, une décharge bien plus impactant que le jour où il lui grilla le cerveau pour faire d'elle une véritable poupée... seulement elle était bien encore capable de penser par elle-même ! Juste... de la manipulation et un syndrome de Stockholm lui traînant dans les pattes ? Voulant se faire violence, elle sentit cependant son cœur fondre en l'entendant et elle pouvait déjà prédire par avance les prochains mots qu'elle allait prononcer.

« D'accord, mister J. »

Trop facile devait-il penser alors que le corps de la jeune inconsciente retourne contre celui la dévorant presque de ses bras. Ne vous méprenez pas, Harley se détestait en ce moment même, voulant se mettre une bonne claque et d'ailleurs elle se sépara bien rapidement des bras du clown pour éviter de retomber bien trop vite dans ses travers. Voilà qu'à présent elle recule de quelques pas comme pour échapper au monstre à contre cœur, les yeux grands ouverts en se rendant compte avec horreur qu'il exerçait encore sur elle un pouvoir bien présent alors que voilà déjà plusieurs mois qu'elle n'occupait plus le trône à côté du sien.

« Je... Je me précipite ! J'dois réfléchir... peut-être juste cette nuit pour pas que tu te sentes seul.... »

Bien entendu, il y avait de grand risque qu'elle ne puisse sortir de la maison pendant un certain temps si elle rentrait avec lui ce soir... par punition ou essayant de la faire culpabiliser de déjà quitter ses côtés alors qu'elle ne faisait que revenir... le plus dramatique dans tout ça, c'est qu'Harley s'en doutait, mais qu'elle réussissait tout de même à tomber dans la gueule du loup de ce beau parleur.
(c) DΛNDELION
Harleen Quinzel
Harleen Quinzel
Membre de LOD

Profil
Perso
I Only Need You When You Don't Need Me [with Harley] QovLCytT_o

Pseudo : Jo
Date d'inscription : 08/02/2019
Crédits : TWIZZLE; Tumblr
Messages : 88
Batarangs : 11
Age du joueur : 31 Aucun
http://legendsofdc.creationforum.net/t2539-harley-quinn-gooooood-morniiiiiiing-gotham#46960 http://legendsofdc.creationforum.net/t2542-harley-s-adventures http://legendsofdc.creationforum.net/t2541-i-m-not-crazy-you-aaaaaaare-harley-s-relationships#46981 http://legendsofdc.creationforum.net/t2540-arc-narratif-de-harleen-quinzel#46976
Dim 13 Oct - 15:36
Revenir en haut Aller en bas
Joker
Joker en avait sa claque du jeu auquel Harley le forçait à participer. Au début cela avait été amusant, courant derrière elle, tentant d’être le parfait gentleman pour qu’elle revienne vers lui, mais cela avait trop duré, ce n’était plus amusant. Il ne la voyait plus et renvoyer toujours balader ses hommes de main. Cela devenait bien trop sérieux. Le prince du crime voyait clairement que la femme voulait se débarrasser de l’emprise qu’il avait sur elle, que ce n’était pas juste pour faire son nom, comme elle lui avait répété mainte fois, le prenant pour un con. Malheureusement pour elle, en faisant cela, elle avait fini par lancer un autre jeu et peut-être qu’elle ne se rendait même pas compte qu’elle y participait. C’était un jeu d’intelligence et de manipulation. Le joker comptait bien gagner et récupérer son prix : la reine de Gotham. Et puis, si elle devenait vraiment une très mauvaise fille, il y aura toujours l’option de la réinitialiser… mais pour l’instant, l’homme voulait éviter ça, voulant dire qu’il s’était enquiquiné à jouer avec elle et travaillait sur son esprit pour rien.
 
C’était donc pour cela qu’il prenait la peine de bien réussir son coup. Pour l’instant, cela allait à merveille. Son entrée avait été parfaite, Harley commettant une énorme erreur sur laquelle il comptait bien jouer. Ainsi elle ne voulait pas revenir le voir ? Oh non, cela brisait le cœur de Mister J d’entendre ça !  Et cela se voyait, regarder son visage, l’homme était complètement détruit émotionnellement ! Cela s’entendait aussi dans sa voix, si faible, qui demandait à la femme de sa vie de lui confirmer ce qu’elle venait dire, comme s’il était trop sous le choc pour y croire.
 
Cela eut un effet immédiat sur son interlocutrice qui s’arrêta de partir, baissant sa batte et commençant à parler, sortant l’excuse habituelle. On pouvait voir à quel point cela l’affectait. Le joker en profita pour continuer son cinéma, gardant du mieux qu’il pouvait son calme s’il devait l’avouer, il lui aurait bien foutu une claque pour la punir de la prendre pour un con. A la place, il commença son discours. Il dit lui donner tant de temps, faisant comme s’il se sacrifiait pour elle, qu’il souffrait de solitude pour qu’elle s’amuse. Puis, il mit en question ce qu’elle disait. Pas en disant clairement qu’il pensait qu’elle racontait n’importe quoi, mais plutôt en jouant l’homme avec des insécurités et qui souffrait. Il en profita pour foutre en l’air son excuse, mais de façon de lui rappeler tous les sacrifices qu’il faisait pour elle, afin de ne pas la buter, mais à la place la confronter à son égoïsme. Puis, vint le coup de grâce. Le prince du crime planta son regard dans celui de son interlocutrice, fit mine qu’il faisait une dernière tentative désespérée et pris ses mains dans les siennes. Il lui donna un surnom mignon, comme toutes les filles les aimaient, et lui demanda de revenir à la maison avec lui, le disant ainsi pour lui montrer que c’était avec lui son chez elle, comme si elle s’était perdue et qu’il venait la ramener à la raison. Le criminel continua à l’observer, attendant de voir comment elle allait réagir, si cela allait fonctionnait ou s’il allait devoir carrément l’embrasser en disant l’aimer ou une connerie du genre.  
 
Heureusement, ce ne fut pas la peine. Bien, il n’allait pas non plus devenir complètement ridicule pour la convaincre de revenir. En effet, elle répondit d’être d’accord de revenir. Comme réponse, le Joker eut un grand sourire, comme s’il était devenu l’homme le plus heureux du monde alors qu’en réalité, il avait juste envie de rire.
 
« Merci ! Merci tellement mon Harley chérie ! »
 
Et voilà ! Ce n’avait pas été si difficile que ça, fallait juste bien organiser le truc et tout rouler comme sur des roulettes ! L’homme se retint de râler en la sentant retirer ses mains, voudrant bien es reprendre juste par principe, mais décida de ne rien faire pour ne pas la brusquer. Il voulait qu’elle retombe toute seule dans le piège, comme une sourie qu’on attrapait avec toujours le même piège, n’apprenant jamais de ses erreurs. La voir reculer ne lui plut pas du tout encore une fois, mais il ne dit rien. Cependant, il dut se faire violence pour ne pas se mettre à jurer et la traiter d’idiote en l’entendant parler, étant moins sûr d’elle tout d’un coup. A la place, il se fit de nouveau triste, comme si cela lui faisait mal. Bon, elle voulait quand même bien revenir ce soir, signifiant qu’une fois à la villa, il faudra continuer à sortir le grand jeu pour lui donner envie de rester… ou juste l’enfermer pendant quelque jour dans une pièce dans le noir en fait.
 
« Concentrons-nous déjà sur ce soir, d’accord ? Je veux profiter du temps que j’ai enfin avec toi, tu ne peux pas imaginer à quel point tu m’as manqué. » Répondit-il avec un petit sourire, comme s’il essayé de masquer sa peine.
 
Il luit tendit ensuite la main.
 
« Viens, une voiture n’attend que nous et à la maison de magnifiques robes t’attendent. Tu vas les adorer. »
Joker
Joker
Membre de LOD

Profil
Perso
I Only Need You When You Don't Need Me [with Harley] Tumblr_phmzfeeJNb1u4kyhyo1_400

Pseudo : Ty'
Date d'inscription : 25/08/2019
Crédits : Moi
Messages : 61
Batarangs : 8
Age du joueur : 90
http://legendsofdc.creationforum.net/t2630-joker-what-doesn-t-kill-you-simply-makes-you-stranger http://legendsofdc.creationforum.net/t2633-joker-s-playtime#48983 http://legendsofdc.creationforum.net/t2632-joker-s-toy-chest#48981 http://legendsofdc.creationforum.net/t2634-arcs-narratifs-du-joker#48984
Mer 6 Nov - 22:25
Revenir en haut Aller en bas
Harleen Quinzel
I only need you when you don't need me.
Harley Quinn & Joker

« 'Cause it's got my head running 24/7 I don't know if I can figure it out. It's all messed up, only one thing I know for sure, We're so full of Sugar, honey, ice, and tea »
Sachant la patience de l'homme face à elle assez limité, elle fut tout de même surprise de le voir se déplacer en personne, prenant ça pour un geste tendre, presque une déclaration d'amour et un appel à l'aide pour l'avoir enfin à nouveau dans la maison à défaut de ses bras, elle ne l'avait pas pris comme un agacement de la part de l'intéressé. Elle le savait bon acteur et son émancipation, même si de courte durée, lui avait permis de mettre le doigt là-dessus ainsi que d'autres défauts, c'était encore trop frais dans son esprit pour ne pas se faire avoir une deuxième fois. Elle avait aussi envoyé balader ses hommes de main plusieurs fois, mais celle-ci avait dû être celle de trop. Fut-il toujours caché, dans l'ombre en observant la scène de loin en n'intervenant jamais ? Harley en doutait, il n'était pas du genre à perdre son temps, préférant le passé à faire des affaires, des crimes ou à comploter dans sa maison qui ressemblait beaucoup plus à une villa avec piscine qu'autre chose. Non, il ne fut présent que pour cette fois-ci, il savait très bien qu'elle n'avait que peu de chances de lui résister en le voyant physiquement, même à travers le téléphone elle pouvait bien lui refuser des choses, même si ça voix la faisait frisonner -de désir ou de peur, parfois même les deux à la fois- la vision de l'homme l'ébranlait à chaque fois dans ses décisions de vouloir prendre du recul.

Elle avait tenté par deux fois auparavant de partir pour faire sa propre vie et son propre nom, mais jamais elle ne sût prononcer aucun de ses mots et c'est ainsi qu'il l'apprit par un simple coup de téléphone qu'elle s'en allait, se sachant incapable de soutenir son regard. Et le voilà à présent devant elle, la suppliant presque de revenir chez eux et à ses côtés. Si elle tombait, elle tentait de se relever bien vite... mais si elle le connaissait bien, il en était de même pour le contraire malheureusement. Il savait sur quoi jouer, quel fil tirer pour tout remettre en place et la jeune femme n'était pas encore en capacité ni de le voir, ni de réellement couper ses fils. Après tout, c'était si agréable par moments de se laisser guider. N'être plus uniquement que cette femme indépendante qui n'a besoin de personne ? Une partie d'elle se mettrait bien des claques pour ne seraient-ce que penser ça !

Elle accepte, puis se dérobe, elle a un sursaut d'intelligence en voulant se protéger, en expliquant qu'elle se précipite bien trop pour lui donner raison et lui dire qu'elle revenait. Il s'était tellement enthousiasmé et l'avait même remercié de revenir ? Ça aussi c'était nouveau et plutôt agréable, un bon point pour Mister J !

Elle était faible face à lui, même si elle tentait de se reprendre et qu'elle s'était promis de ne plus tomber dans le piège, le voir ainsi lui brisait réellement le cœur, elle ne supportait pas de le voir triste car il était bien rare de voir le prince du crime ainsi ! Souvent avec un sourire étrange ou malsain, en colère... mais la tristesse, d'après Harley, étant un sentiment qu'il ne connaissait pas... ou tout du moins elle en avait l'impression jusqu'alors. Puis entendre ses mots lui réchauffa le cœur, elle lui avait manqué, réellement . Bien entendus ! Mister J ne disait pas ce genre de chose à la légère et elle le verrait aisément s'il mentait, n'est-ce pas . Elle le connaissait tellement bien son roi ! Puis elle vit la main tendue vers elle et elle se mordit la lèvre inférieure en entendant qu'en plus des cadeaux l'attendaient. Damn, elle pensa un « désolée Sélina, mais je ne peux pas résister à celui que j'aime. »

« J'ai hâte de voir ça ! Et... tu m'as aussi manqué Puddin' »

Sans plus réfléchir, l'arlequin se saisir de la main du jeune homme, même si elle savait inconsciemment qu'elle signait là son retour parmi ses jouets, qu'elle se ferait certainement de nouveau maltraiter, mais l'amour rend aveugle... même si elle entendait sa nouvelle « amie » déjà lui répéter que ce n'était absolument pas de l'amour entre eux. Peut-être un syndrome de Stockholm ? Car on oublie bien vite qu'au départ, la psychiatre fit enlever lors de l'évasion du Joker. L'étau se ressert et Harley replonge de nouveau dans ses travers, dans son esprit elle se dit que c'est juste pour cette nuit, mais elle sait bien qu'à partir du moment où elle foulera le sol de l'habitation, elle n'en sortira plus. Pas que Mister J l'enfermera, quoi qu'il en serait bien capable... et Harley n'était pas certain qu'elle n'aimerait pas ça en un sens, elle aurait ce sentiment qui la veut réellement et uniquement pour lui en plus ! De quoi lui donner l'impression d'être aimé.
(c) DΛNDELION
Harleen Quinzel
Harleen Quinzel
Membre de LOD

Profil
Perso
I Only Need You When You Don't Need Me [with Harley] QovLCytT_o

Pseudo : Jo
Date d'inscription : 08/02/2019
Crédits : TWIZZLE; Tumblr
Messages : 88
Batarangs : 11
Age du joueur : 31 Aucun
http://legendsofdc.creationforum.net/t2539-harley-quinn-gooooood-morniiiiiiing-gotham#46960 http://legendsofdc.creationforum.net/t2542-harley-s-adventures http://legendsofdc.creationforum.net/t2541-i-m-not-crazy-you-aaaaaaare-harley-s-relationships#46981 http://legendsofdc.creationforum.net/t2540-arc-narratif-de-harleen-quinzel#46976
Jeu 5 Déc - 13:53
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Profil
Perso
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: